Search for content, post, videos
porno espagne

Une loi pour une restreindre la pornographie en Espagne

Interdir l’usage des sites pornographiques en Espagne, ou en tout cas restreindre l’accès aux mineurs, est inclus dans le programme gouvernemental du parti socialiste aujourd’hui au pouvoir. Une parlementaire met le sujet sur la table. 

Andrea Fernández est la plus jeune députée de la majorité socialiste au parlement espagnol. Du haut de ses 26 ans, elle entend porter durant cette législature, l’un des dossiers les plus complexes qui figure dans le programme électoral socialiste: la restriction de la pornographie en Espagne.

Les Espagnols sont les 3e plus grands consommateurs mondiaux de pornographie. 90% des garçons entre 13 et 14 ans, et 70% des filles du même âge, ont vu au moins une fois de la pornographie au cours de l’année écoulée. Des chiffres qui inquiètent la communauté médicale, notamment pour l’image déplorable des femmes que renvoie l’industrie mercantile pornographique.

Dans une interview au pure player El Español, Andrea Fernández se déclare abolitionniste en la matière. Lucide, la socialiste sait qu’elle ne pourra pas interdire la pornographie en Espagne, alors elle propose une restriction pour les mineurs comme en Angleterre. “Qu’un garçon ou une fille qui n’a jamais eu d’expérience sexuelle puisse voir toutes sortes de sexualités misogyne sur Internet est grave” s’indigne la député dans El Español.

Résultat de recherche d'images pour "Andrea Fernández"

Andrea Fernández est consciente de l’inefficacité d’une loi nationale. La question doit être abordée sur le plan européen. La parlementaire veut s’appuyer sur un rapport des Nations Unies qui conclut qu’il est essentiel de s’attaquer au danger d’une culture du porno répandue dans le monde entier par le biais d’Internet.

Labyrinthe parlementaire

Le chemin sera compliqué pour la restriction pornographique en Espagne, mais la proposition de Fernández a créé une vague de protestation contre la député. Pour avoir opiné qu’il y a un lien entre la pornographie misogyne et les viols, Fernández a été violemment attaquée sur les réseaux sociaux.

Contacté par Equinox, le groupe parlementaire socialiste est beaucoup moins enthousiaste que la député Fernández. Rappelant que le thème est bien inscrit dans le programme de Pedro Sánchez, le service presse des socialistes estime qu’il faut donner du temps au temps et que pour le moment le sujet n’est pas encore à l’ordre du jour. Andrea Fernández sera-t-elle la Christine Boutin espagnole, très à l’aise dans les médias mais incapable de faire adopter une loi ? L’avenir le dira.

Si l’Espagne suit l’exemple du Royaume-Uni, pour entrer sur un site à caractère pornographique, il faudra certifier son âge et être majeur. Un dispositif qui sera cependant facile de contourner.