Search for content, post, videos

ARCHITECTURE – Les tours les plus audacieuses et futuristes de Barcelone

Barcelone n’est pas seulement la capitale du modernisme, c’est également une ville créative qui laisse libre cours à l’imagination des architectes les plus reconnus. La capitale catalane regorge de bâtiments tous plus high-tech et futuristes les uns que les autres. Tour de l’horizon de la skyline barcelonaise. 

L’Hôtel Melia Barcelona Sky

À Poblenou, cet immeuble semble flotter dans les airs, défiant les lois de la gravité. Ce gigantesque bâtiment, le quatrième plus haut gratte-ciel de Barcelone, a été conçu par le français Dominique Perrault. Les 31 étages de Habitat Sky habritent l’Hôtel Melia Barcelona Sky, et ses 253 chambres offrant de superbes vues panoramiques sur Barcelone.

immeuble futuriste

Diagonal ZeroZero

Il est impossible de passer à coté de ce bâtiment. Diagonal ZeroZero se distingue par sa structure géométrique en acier blanc et sa hauteur, l’immeuble mesurant 110 mètres. Situé juste à coté du Musée des Sciences Naturelles de Barcelone, le gratte-ciel abrite le siège social du groupe Telefonica en Catalogne, et également son centre de recherche et de développement.

immeubles futuristes barcelone

La Torre Mare Nostrum

Ce bâtiment, situé à la Barceloneta, est sûrement le plus étrange de la sélection. C’est comme si deux tours, une horizontale et une verticale se chevauchaient pour créer ce gratte-ciel de 86 mètres de hauteur. Les architectes Enric Miralles et Benedetta Tagliabue ont créé cet édifice singulier dans un style high-tech. L’immeuble est le siège de la société espagnole Naturgy, anciennement Gas Natural.

Torre Mare nostrum

La Torre de Collserola

La Torre de Collserola est le plus haut bâtiment d’Espagne. La tour de télécommunication a été inaugurée en 1992, à l’occasion des Jeux Olympiques de Barcelone. Du haut de ses 288,4 mètres de hauteur, elle domine toute la ville et la région du Vallès. C’est l’architecte britannique Norman Foster qui a conçu ce gratte-ciel exceptionnel, après avoir remporté le concours international organisé pour la réalisation de l’immeuble. Le bâtiment compte 13 plateformes dont la dixième est ouverte au public. Une expérience à vivre pour redécouvrir Barcelone et ses environs à 560 mètres au dessus du niveau de la mer.

Torre de la Collserola

Le Media-TIC Building

La façade de cet immeuble inauguré en 2010 est une mosaïque dans les tons gris et verts, rappelant presque les alvéoles d’une ruche d’abeille. Si son apparence est moderne et innovante, c’est aussi le cas de sa fonction. L’espace, imaginé par Enrique Ruiz Geli se veut être un lieu de rencontres liées aux technologies de la communication et de l’innovation. Plusieurs organismes occupent les bureaux du Distrito 22@ à Poblenou, comme l’Universidad Abierta de Cataluña, le Internet Interdisciplinary Institute, le eLearn Center et le Barcelona Digital Centro Tecnológico.

Media-TIC Building

La Tour Fira

Ce gratte-ciel de 113 mètres de haut surprend par sa forme et sa couleur flambant rouge. Cet immeuble de l’Hospitalet de Llobregat accueille l’Hôtel Porta Fira. Son architecte, le japonais Toyo Ito, s’est inspiré de la forme des fleurs de lotus pour imaginer ce drôle de bâtiment qui a remporté en 2010, l’année de son inauguration, l’Emporis Skyscraper Award qui récompense les gratte-ciels les plus impressionnants.

Hotel Porta Fira

La Tour Gloriès

Véritable symbole de la ville de Barcelone, la Torre Gloriès, anciennement Torre Agbar surprend par sa forme inédite. C’est le célèbre architecte français Jean Nouvel qui a imaginé ce gratte-ciel qui s’illumine à la nuit tombée. Il s’est inspiré de l’œuvre de Gaudí et de ses formes circulaires pour réaliser le bâtiment qui a été inauguré en 2005. L’immeuble a accueilli à sa création le siège du Groupe Agbar, la société des Eaux de Barcelone. Désormais, Facebook occupe également quelques bureaux ainsi que l’entreprise américaine Oracle.

Torre gloriès

L’Hôtel W

L’Hôtel W, inauguré en 2009, fait désormais partie du paysage de la Barceloneta. Tant bien qu’on en oublie parfois son aspect high-tech et futuriste. L’hôtel est connu sous le nom de Vela, référence à sa forme qui rappelle celle d’une voile de bateau. Le complexe qui compte six étoiles a été imaginé par l’architecte catalan Ricardo Bofill.

Hotel W