L’essor de l’usage du vélo à Barcelone

par Rédac Equinox Radio Barcelone

À Barcelone comme à Paris, les infrastructures pour les cyclistes se sont développées en assez peu de temps. Etat des lieux sur les différences entre les deux grandes villes et les avancées obtenues ces dernières années.

Depuis plusieurs années, la prise de conscience sur l’environnement grandit. Les municipalités comme les habitants souhaitent changer leurs habitudes afin d’avoir un comportement plus responsable pour la planète. Pour réduire la pollution dans l’air, le vélo est apparu comme la meilleure alternative aux véhicules personnels et même aux transports en commun. Que ce soit pour se rendre sur son lieu de travail ou se balader, utiliser une bicyclette s’avère bien plus agréable, tout en étant responsable.

De plus, effectuer ses trajets en vélo permet de pratiquer une activité sportive. Pédaler, même pour du loisir, améliore la condition physique et présente des bienfaits pour le système cardiovasculaire et les articulations. Toutefois, certains habitants se retrouvent freinés par l’utilisation du vélo en raison des grandes distances à effectuer. D’autres ont la crainte de ne pas pouvoir atteindre leur destination sans souffrir physiquement.

Face à ces situations, pourquoi ne pas changer ses habitudes pour le vélo électrique? Contrairement aux apparences, il pollue très peu. Son taux de pollution dans l’air reste largement inférieur aux véhicules en tout genre. Sa batterie requiert une faible quantité d’électricité et surtout il offre un réel gain de temps au quotidien. Les boutiques spécialisées, telles que Bikester, proposent un grand choix de modèles pour s’adapter aux cyclistes professionnels, travailleurs, familles et sportifs du dimanche.

Plus de pistes cyclables à Barcelone

Pour à la fois répondre à la demande et inciter les citoyens à se déplacer en vélo, les villes ont dû repenser la circulation et mettre en place une série de mesures. En Europe, les communes sont en pleine transformation. À Barcelone, le vélo est ainsi devenu l’une des priorités de la mairie gérée depuis plus de quatre ans par la maire de gauche alternative et écologiste Ada Colau. En 2015, la ville comptait seulement 116 kilomètres de pistes cyclables. Aujourd’hui, elle s’est fixée comme but d’atteindre 308 kilomètres d’ici la fin de cette année 2019. Une hausse de 165% qui permet aux habitants de se déplacer dans un cadre agréable en ville.

velo barcelone

Barcelone possède un service municipal de vélos en libre-service: Bicing, apprécié des habitants pour son prix attractif et son aspect pratique. Il y a quelques mois, il a fait peau neuve en proposant un nouveau design et des installations plus modernes. L’une des innovations majeures est de mêler dans les stations les vélos traditionnels et les vélos électriques. L’utilisateur peut choisir les premiers, compris dans son abonnement annuel, ou opter pour les seconds, pour un coût de 35 centimes la demi-heure.

Et en France?

En France le vélo, qu’il soit électrique ou non, ne laisse pas non plus indifférent. À Paris, la ville a pour objectif de devenir la capitale mondiale du vélo d’ici 2020. Elle a investi plus de 150 millions d’euros entre 2015 et 2020 pour doubler les pistes cyclables d’ici l’an prochain. La municipalité a prévu d’autres aménagements comme les places de stationnement et le réseau express vélo (REVe) pour effectuer des déplacements sécurisés et à double sens.

Selon le classement de Copenhagenize Index des vingt villes les plus “bike-friendly”, c’est-à-dire les plus adaptées aux déplacements en bicyclette, Paris arrive en 8e position, derrière d’autres villes françaises. Strasbourg se trouve en 5e place. Dans la commune alsacienne, le vélo occupe un rôle prépondérant. Au-delà des infrastructures améliorées, le moyen de transport est utilisé par 16% des habitants. Bordeaux arrive juste derrière en 6e place, grâce à des mesures comme la suppression des voies réservées aux voitures à certains endroits ou en proposant 200 vélos électriques aux employés de la ville.

velo-barcelone

Quant à la capitale catalane, elle occupe la 13e place de ce classement, derrière Paris donc. Le développement du service de bicing y est notamment salué.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales