La pollution tue 350 Barcelonais par an

par Leslie Singla

L’agence de santé publique de Barcelone a révélé ses chiffres inquiétants: 351 personnes sont décédées l’année dernière en raison de la pollution. 

À Barcelone, la pollution est devenue l’une des préoccupations majeures des habitants. Et pour cause, au moins 351 personnes sont décédées en 2018 en raison des taux élevés de pollution, selon l’agence de santé publique de Barcelone (ASPB). “L’an dernier, la ville a dépassé de façon continue les niveaux de microparticules en suspension PM2,5 indiqués par l’Organisation Mondiale de la Santé. Cet excès se maintient ainsi depuis 20 ans” se désole Gemma Tarafa, conseillère municipale.

L’ASPB a également annoncé que 3.749 personnes sont mortes entre 2010 et 2018 à cause de ces particules. Alors que la limite recommandée par l’OMS est de 10 microgrammes par mètre cube, Barcelone présente un niveau de 14 microgrammes par mètre cube depuis deux ans. Plusieurs chercheurs affirment que les mesures prises par la ville ne sont pas suffisantes face à cette situation. Gemma Tarafa a déclaré qu’une baisse de la circulation s’avère nécessaire.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales