Des indépendantistes brûlent un portrait de Manuel Valls à Barcelone

par Rédac Equinox Radio Barcelone

La Cup, formation anticapitaliste et indépendantiste, a mené une opération coup de poing dans le quartier de Horta-Guinardó en mettant le feu à plusieurs portraits de dirigeants politiques de la ville : Manuel Valls, la maire Ada Colau et Albert Batlle, premier adjoint socialiste et responsable de la sécurité de la capitale catalane . 

Dénoncer la nouvelle politique sécuritaire de la mairie de Barcelone est la nouvelle croisade de l’extrême-gauche indépendantiste de Barcelone. La Cup estime que le socialisme reprend les idées de Manuel Valls et les met en pratique avec Albert Batlle. Le nouvel adjoint à la sécurité de la ville de Barcelone était représenté dimanche soir dans une caricature de la Cup comme le chien de l’ancien Premier ministre français. Depuis cet été, Batlle déploie un important dispositif policier contre les vendeurs ambulants et les pickpockets dans une Barcelone traversée par une crise sécuritaire. La maire Ada Colau apparaissait comme aveuglée par un bandeau qui pose la question “complice?”.

Image

En guise de protestation, La Cup a profité des fêtes populaires du quartier d’Horta pour brûler des portraits des trois politiciens collés sur des morceaux de carton. Manuel Valls est né dans ce quartier et sa soeur, Giovanna, y réside actuellement.

Se félicitant d’avoir brûlé les effigies des politiques, La Cup a envoyé un message sur le réseau Twitter : “Nous continuons et continuerons à lutter dans les rues contre votre politique misérable”.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales