La manifestation indépendantiste est plus pacifique que les Gilets Jaunes en France

par Nico Salvado
indépendance de la Catalogne

Après la lourde condamnation à 100 ans de prison ferme répartis entre tous les leaders indépendantistes suite à la tentative de sécession en octobre 2017, une partie des Catalans est triste et en colère. Mais reste pacifique.

Ce matin, dans les différents endroits de Barcelone,  Plaça Universitat, via Laetania, Passeig de Gracia, Diagonal, l’attitude fut très pacifique de la part des manifestants. Les Mossos d’Esquadra étaient dans une dynamique de dialogue. La question est posée du comportement de la police catalane dirigée par le ministère catalan de l’Intérieur aux mains des indépendantistes. En cas de désordre public sans réponse des Mossos d’Esquadra, le gouvernement espagnol a menacé à plusieurs reprises de prendre le contrôle de la police catalane en quelques heures via l’activation de la loi de sécurité nationale.

manif barceloneUne pression qui s’est fait sentir vers 15h lorsque les Mossos ont chargé un groupe de manifestants qui ambitionnaient de bloquer le terminal 1 de l’aéroport de Barcelone. Malgré une action musclée de la police, les manifestants sont toujours présents au Prat, et de plus en plus nombreux.

En comparaison des manifestations françaises notamment de Gilets Jaunes, il faut pointer une grande différence d’ambiance entre les rues parisiennes et barcelonaises. Pour le moment, les rassemblements sont dénués de tensions et bon enfant. En revanche, peu nombreux sont les indépendantistes à vouloir parler à la presse. Ceux qui s’expriment expliquent leur tristesse face à un verdict plus lourd que prévu et annoncent continuer le combat pour l’indépendance de la Catalogne

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales