Manifestation indépendantiste devant le Consulat de France à Barcelone

par Aurélie Chamerois

Les indépendantistes catalans bloquent depuis hier matin la frontière entre la France et l’Espagne. Alors que les forces de l’ordre commencent à les déloger, ils convoquent un nouveau barrage à la Jonquera et une manifestation devant le consulat de France à Barcelone.

Les Comités de Défense pour la République (CDR) appellent aujourd’hui à manifester devant le consulat de France à Barcelone, situé à deux pas de la Place Catalunya. Dans leur convocation, les indépendantistes invitent à renforcer le blocage de la frontière franco-espagnole à la Jonquera et, pour ceux qui sont à Barcelone, à se réunir devant le consulat à 13h pour protester contre “la répression de l’Etat français”.

Ce matin, les forces de l’ordre françaises et espagnoles ont agi de concert pour déloger les manifestants bloquant la frontière. Dix-neuf personnes ont été arrêtées, dix-huit par la police française, une par les Mossos d’Esquadra, la police catalane.

La France fermement opposée à l’indépendantisme

La France et son réseau diplomatique ont toujours été opposés aux velléités indépendantistes. Dans un entretien accordé à nos confrères du Petit Journal en juin dernier, l’ambassadeur de France en Espagne Jean-Michel Casa déclarait à propos de la candidature de Manuel Valls à la mairie de Barcelone: “C’est une candidature qui a incarné une farouche opposition à l’indépendantisme, dénonçant le caractère inconstitutionnel du séparatisme, mais aussi l’attitude économiquement égoïste qu’il sous-tend. En cela aussi, Manuel Valls est parfaitement en ligne avec la position de la France, qui prône le respect des règles constitutionnelles, ce que le Président Emmanuel Macron a, en d’autres occasions, déjà clairement déclaré”.

Le Consul de France à Barcelone Cyril Piquemal a lui aussi suivi de près la situation politique en Catalogne puisqu’il y est en poste depuis septembre 2017 et a été chargé d’envoyer régulièrement des rapports sur l’évolution des événements au Ministère des Affaires étrangères.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales