La police déloge le campement étudiant du centre de Barcelone

par Leslie Singla

Dans la nuit de ce mercredi, la police municipale a délogé les étudiants qui campaient sur la place Universitat à Barcelone. Deux personnes ont été arrêtées.

Depuis le 30 octobre, des manifestants avaient planté leur tente sur la place Universitat, en centre-ville de Barcelone. Ils protestaient contre le verdict des leaders indépendantistes, mais pas seulement. “Les revendications sont très diverses: écologie, féminisme, anti-racisme, et bien sûr pour certains l’indépendance. Au final ces luttes se rejoignent et s’inscrivent toutes dans la volonté d’abolir le fonctionnement de la société actuelle. Nous sommes tous contre l’État fasciste espagnol” expliquait Susana, étudiante, début novembre.

Vers 0h50 aujourd’hui, la police municipale a mis fin au campement qui occupait la place et s’étendait sur une partie de la Gran Via depuis une vingtaine de jours. En moins de trente minutes, les agents ont délogé les jeunes et ont commencé à retirer les tentes. Les services de nettoyage sont ensuite intervenus pour enlever toutes les installations. La circulation a été rétablie dans la zone.

Deux personnes arrêtées

Durant l’intervention policière, quelques tensions ont éclaté et deux personnes ont été arrêtées pour “atteinte à l’autorité” ont informé des sources de la Guardia Urbana. Aucun contrôle d’identité n’a été effectuée cette nuit. Samedi, la police avait déjà identifié 117 personnes sur la place Universitat.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales