Circulation restreinte à Barcelone: mode d’emploi pour les voitures françaises

par Leslie Singla
barcelone pollution

Dès le 1er janvier 2020, une zone de basses émissions prendra place dans l’Aire Métropolitaine de Barcelone. Elle interdira la circulation aux véhicules les plus polluants. Voici les démarches à suivre pour les voitures immatriculées en France de passage à Barcelone.

Face au taux de pollution inquiétant à Barcelone, la mairie et le gouvernement catalan ont approuvé la mise en place d’une zone de basses émissions (ZBE). S’inspirant de d’autres villes européennes, elle permettra de réduire la circulation des véhicules les plus polluants. À partir du 1er janvier 2020, les véhicules de tourisme, motos et cyclomoteurs, ne correspondant pas à l’une des quatre vignettes de la DGT, direction générale de la circulation espagnole, ne pourront pas circuler dans la zone de basses émissions (ZBE).


Consulter les vignettes disponibles dans l’article complet: Plan anti-pollution: votre véhicule pourra-t-il circuler à Barcelone en 2020?


A quoi correspond la zone de basses émissions à Barcelone?

La ZBE s’appliquera dans tout Barcelone, sauf dans les quartiers de Vallvidrera, Tibidabo, Les Planes et la Zona Franca Industrial. Elle sera aussi active dans les communes de Sant Adrià de Besòs, L’Hospitalet de Llobregat, et en partie à Esplugues de Llobregat et Cornellà de Llobregat.

Pour informer les conducteurs des délimitations de la zone, une centaine de panneaux ont été installés dans l’Aire Métropolitaine de Barcelone.

Quand s’applique la restriction de la circulation à Barcelone?

La zone de basses émissions est effective du lundi au vendredi, de 07h à 20h. En dehors ces jours et horaires, tous les véhicules peuvent circuler, sans exception.

Quels sont les véhicules concernés?

Les véhicules les plus polluants ne correspondent à aucune des quatres vignettes: les voitures à essence immatriculées avant la norme Euro 3 (habituellement après 2000), les diesels immatriculés avant la norme Euro 4 (habituellement après 2005) et les deux-roues avant la norme Euro 2.

Si mon véhicule immatriculé en France peut circuler

L’Aire Métropolitaine de Barcelone (AMB) confirme que les véhicules immatriculés à l’étranger sont soumis aux mêmes restrictions. Dans le cas où son véhicule correspond à l’une des quatre vignettes de la DGT, il est possible de circuler dans la ZBE. Toutefois, il faut l’inscrire en amont auprès de l’AMB.

La procédure permettra d’obtenir un certificat équivalent à la vignette environnementale espagnole. Elle coûte cinq euros, le même montant pour les résidents en Espagne faisant la demande de la vignette. L’enregistrement du véhicule est valable durant deux ans, dans le cas où le propriétaire du véhicule ne change pas.

L’AMB détaille la procédure sur son site Internet ici. Elle sera disponible fin décembre.

Si mon véhicule immatriculé en France est trop polluant

Comme en cas d’immatriculation en Espagne, les véhicules trop polluants peuvent demander une autorisation spéciale valable une journée. L’AMB en délivre dix maximum par an par véhicule. Dans le cas d’une voiture immatriculée à l’étranger, il est obligatoire de l’inscrire tout d’abord auprès de la AMB (comme pour les véhicules non polluants). La procédure est détaillée ici.

Une fois l’inscription validée, il est possible de demander l’autorisation en s’identifiant via le site officiel ZBE ou directement dans le bureau ouvert du lundi au vendredi de 9h à 14h: OAC Zona Franca: Calle 62, núm. 16-18, Zona Franca, 08040 Barcelona. Tous les détails ici.

Quels sont les risques?

Toutefois, la mise en place de la ZBE se fait lentement à Barcelone. Les autorités sont conscientes de la confusion autour des démarches, notamment avec les procédures pas encore disponibles à l’approche du 1er janvier. Elles avaient annoncé qu’elles seraient clémentes en évitant les amendes les premiers mois.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales