SOS Racisme ne veut plus de Roi Mage déguisé en Africain à Barcelone

par Nico Salvado
racisme espagne

Le Roi Mage Balthazar doit-il être une personne dont la peau est teinte en noir lors du traditionnel défilé de Barcelone? SOS Racisme répond clairement non. L’association y voit un cas de racisme. Explications.

Lors du traditionnel défilé des Rois Mages, chaque 5 janvier, le personnage Balthazar est noir. Souvent, une personne de couleur campe le rôle ce qui ne pose pas de problème. Dans d’autres cas, c’est un acteur blanc grimé avec la peau noire qui prend des airs de Balthazar. C’est ici qu’arrive la polémique, l’association SOS Racisme y voit un cas de blackface.

En français le « grimage en noir » ou « maquillage en noir » était une pratique raciste populaire aux États-Unis dans les années 30. Dans les théâtres, des comédiens blancs incarnaient une caricature stéréotypée de personne noire, où l’Afro-Américain était systématiquement un paresseux, superstitieux, peureux, libidineux, voleur, menteur, et parlant un mauvais anglais.

racisme espagne

Spectacle de « blackface » aux USA dans les années 30

Le blackface disparaît à partir des années 60, suite du mouvement afro-américain des droits civiques. Depuis, les blancs s’abstiennent de se déguiser en personne noire pour éviter un malentendu rappelant ces spectacles dégradants. D’ailleurs, le Premier ministre canadien s’est retrouvé au coeur de la polémique en septembre dernier. Durant la campagne électorale canadienne, une ancienne photo de Justin Trudeau est sortie. On y voit le Premier ministre, la peau colorée en noir pendant une fête. Il a reconnu s’être déguisé en « Aladin », affirmant que ce n’était pas dans un but raciste, mais a tout de même présenté ses excuses.

racisme barcelone

Justin Trudeau, Premier ministre du Canada

L’ancien maire de Madrid et ex-ministre de la justice, le conservateur Alberto Ruiz-Gallardón a lui aussi été pointé du doigt pour se grimer en Balthazar noir lors du défilé des Rois Mages dans sa ville.

racisme barcelone

Alberto Ruiz-Gallardón, ancien maire de Madrid

Campagne à Barcelone

Hors de question pour SOS Racisme de voir débarquer à Barcelone ou en Catalogne un Balthazar style blackface pour le défilé des rois. Susan Kalunge, militante de l’association anti-raciste en Catalogne pointe du doigt que le « blackface est une pratique coloniale qui a un héritage historique et, par conséquent, la reproduire au XXIe siècle à Barcelone est un retour de la violation des droits subie par la population noire. Cela contribue à maintenir les stéréotypes qui sous-tendent le racisme, le colonialisme et l’esclavage. » Xavi Buxeda, membre de l’association Casa Nostra Casa Vostra affirme « qu’il y a beaucoup d’enfants noirs qui ne viennent pas au défilé car ils voient une caricature d’eux-mêmes. » 

L’an dernier, le défilé du quartier barcelonais de Sarrià a suscité la controverse. Si le Balthasar était vraiment noir, ses valets étaient des blancs peints en noir, avec en plus un os sur la tête. Ce fait a provoqué beaucoup d’indignation sur les réseaux sociaux.

Pour éviter ce genre de dérapages cette année en Catalogne, Casa Nostra Casa Vostra a publié une campagne « Pour un vrai Balthasar ». Dans une vidéo où joue le groupe d’acteurs de Tinta Negra, ils demandent que le roi noir ne soit pas cette année un personnage avec la peau peinte.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales