A Barcelone, des logements sociaux dans des conteneurs maritimes

par Aurélie Chamerois

Photos:AC/Equinox

La mairie d’Ada Colau inaugurait ce week-end son premier bâtiment d’appartements construits à partir d’anciens conteneurs maritimes. 

A quelques mètres de la Rambla, rien ne pourrait laisser croire que ce nouvel immeuble érigé en plein quartier gothique est formé d’une douzaine d’anciens containers. A l’intérieur, seule la forme des appartements, aménagés tout en long, laisse entrevoir la véritable nature de leur structure. Les murs sont recouverts de plâtre, les sols de linoléum et les logements, de 30 mètres carrés pour une ou deux personnes ou 60 mètres carrés pour quatre, sont sommairement meublés par des marques low-cost.

« Ce ne sont pas des logements mais des solutions provisoires » se défend Lucia Martin, conseillère municipale et ancienne activiste pour le droit au logement. Trois mois de préparation en atelier, et quatre mois de construction sur site, ces appartements ont été prêts en un temps record. Une façon donc d’utiliser au plus vite les terrains municipaux dédiés à l’habitat social pour reloger les familles en attente d’hébergement. « Construire de nouveaux immeubles prend du temps de préparation, d’obtention des permis et autres, nous avons donc ici une solution pour loger dès maintenant des Barcelonais dans le besoin, en attendant de commencer la construction de véritables appartements » explique cette proche de la maire Ada Colau.

Les containers seront ainsi démontés du terrain dès que la construction de l’immeuble traditionnel débutera, pour être remontés sur un autre terrain vide. Les familles, elles, disposeront d’un bail de deux ans, mais quitteront les lieux dès qu’elles obtiendront un logement social de longue durée.

Une solution éco-responsable

En recyclant des conteneurs maritimes usagers, la municipalité réduit aussi leur empreinte écologique. “C’est une deuxième vie que nous donnons aux conteneurs, une forme de retraite après leur vie agitée en haute mer”  s’amuse l’architecte David Juarez. Outre le recyclage des conteneurs, de nombreux matériaux usagers ont été réutilisés dans le chantier, tandis que l’isolation acoustique et thermique a été optimisée grâce notamment à une façade en plastique polycarbonate et à l’installation de plaques photovoltaïques. L’édifice consommera ainsi quatre fois moins d’énergie qu’un immeuble habituel selon l’architecte.

recyclage containers logementsLes premiers habitants s’installeront dès le début du mois de février. Deux autres édifices, à Sants et Poblenou, viendront cette année compléter ce projet pilote pour un total de 94 appartements.


Lire aussi : Que deviennent nos déchets plastiques à Barcelone?


 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales