A Barcelone, deux Français surfent en pleine tempête Gloria

par Rédaction Equinox
plage barcelone tempete

Benoît et Sylvain ont surfé sur les vagues de la tempête Gloria mardi au large des plages barcelonaises. Ces deux Français de Barcelone se défendent de toute prise de risque insensée. 

Ces Français installés dans la capitale catalane surfaient mardi sur la mer déchaînée de Barcelone. Un passant les a photographiés et a envoyé le cliché au journal La Vanguardia qui l’a diffusé. Créant au passage une polémique sur la dangerosité supposée de ce surf en pleine tempête. « Nous ne souhaitions pas nous mettre en avant, je ne savais même pas que l’on nous avait pris en photo » s’agace Benoit, contacté par Equinox.

Le jeune homme, qui réside à Barcelone depuis 10 ans, ne « souhaite pas faire les titres de la presse » et nous explique avoir pris contact avec le journal La Vanguardia après la diffusion de la photo « pour que les gens arrêtent de nous prendre pour des fous ». Car si des comportements irresponsables ont été observés pendant la tempête, comme un promeneur qui a failli tomber d’une digue, Benoit estime ne pas faire partie de cette catégorie.

Il explique être un surfeur expérimenté et régulier. Benoit a notamment surfé à Hawaï, en Indonésie et au Maroc. « Nous étions deux pour surfer, ce qui est plus sûr et nous avons choisi un endroit près de la sortie du port, ce qui nous permet d’entrer dans l’eau sans vagues. Ensuite, tout au long de la session, nous sommes restés à environ à 20 mètres de ce port, c’est-à-dire qu’en quelques secondes nous pouvions revenir dans une zone sans vagues, détaille le Français, je n’aime pas le risque, j’ai même vendu ma moto car rouler sur une moto à Barcelone est trop dangereux, je suis juste allé faire quelques vagues avec un ami ».   

La tempête Gloria s’achève un bilan lourd en perte matérielle et humaine. La pire tempête du siècle selon les spécialistes.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales