Bilan tempête Gloria: 10 morts et la Catalogne dévastée

par Leslie Singla
gloria barcelone

Depuis dimanche, la tempête Gloria a fait des dégâts considérables en Catalogne et dans le reste de l’Espagne. Dix personnes sont décédées.

Photo: Julie Stamenic

Pluies intenses, rafales de vent, fortes houles et chutes de neige auront rythmé ces derniers jours en Espagne. La tempête Gloria a mis le pays en alerte. Au total, dix personnes ont trouvé la mort. La dernière victime est un homme de 69 ans qui vivait à Palafrugell sur la Costa Brava. En allant vérifier l’état de son bateau au port de Palamós, il a été emporté par les vagues. Trois personnes sont encore portées disparues en Catalogne ont annoncé les pompiers ce matin.

Sur le territoire catalan, 600 habitants ont été évacués de manière préventive, en raison des risques de débordement des fleuves. Le Ter et l’Onyar à Gérone et de celui de Tordera inquiétaient particulièrement les autorités. Selon Dani Palacios, du service des plages de l’Aire Métropolitaine de Barcelone, il s’agirait de la pire tempête du siècle. L’Agence d’État espagnole de Météorologie informe que l’Observatoire Fabra n’avait pas enregistré de rafales de vent supérieures à 100 km/h, durant deux jours consécutifs, depuis 1992.

Dégâts matériels

En Catalogne, le numéro d’urgence 112 a reçu 14 034 appels durant la tempête Gloria. Et pour cause, des milliers de foyers ont été privés d’électricité, les plages ont été englouties par la mer et des villages du littoral inondés. À Tossa de Mar, les images furent spectaculaires. Les rues ont été envahies d’une mousse étonnante, produite par le plancton au cours d’une tempête.

À Barcelone, les plages ne retrouveront plus leur aspect d’auparavant. Toutes ont perdu au moins deux mètres, qui ne pourront pas être récupérés. Les plages Mar Bella, Nova Marbella et du Llevant ont subi la plus grande dégradation jamais connue depuis ces 30 dernières années. À Badalona, l’emblématique Pont Del Petroli a été coupé en deux. Les dégâts furent également très importants dans le Delta de l’Ebre. 3000 hectares de rizières ont été inondées dans le parc naturel catalan.

Si la tempête Gloria semble être terminée en ce jeudi dans la capitale catalane, le département de Protection Civile de la Generalitat demande une extrême prudence près des fleuves et rivières. Les habitants en zones inondables doivent se réfugier en lieu sûr.


Lire aussi l’article: Vidéo impressionnante de la tempête Gloria sur la plage de Barcelone


 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales