Livres jeunesse et rendez-vous littéraires de janvier à Barcelone

par Christian Vigne

Tous les mois, la librairie française Jaimes nous recommande les dernières nouveautés et événements littéraires à Barcelone, sous la plume acérée du libraire Christian Vigne.

Photos: Josep Miron

Intéressons-nous à nos enfants dont, grâce à Dieu, circonstances et aléas m’ont dépourvu. Mais enfin, par solidarité pour l’adulte désespéré du peu d’ardeur mise par sa descendance à se dédier à la lecture ou constatant sa ferme résistance à tripoter du papier relié par des originaux dépassés, ne faisons pas cette sourde oreille, tragique et confortable refuge, et allons de l’avant, affrontons la horde de la connexion parallèle et tentons de les amener sur les traces de Gutenberg.

Du reste, les enfants ne seront pas les seuls à sortir grandis de cette expérience car enfin, tout malins que nous sommes, nous avons infiniment de lacunes. Savons-nous par exemple comment bien laver notre mammouth laineux ? Penserait-on à bien frotter derrière les oreilles, la bête étant chatouilleuse ? Et encore voilà bien le moindre des problèmes auquel vous ne pourrez faire face qu’une fois que vous aurez maîtrisé la technique permettant de faire descendre ledit mammouth de son arbre car, une fois que vous aurez réussi à baigner l’animal il s’échappera de la salle de bain, grimpera sur l’arbre en question et vous vous trouverez sans ressources. Quelle histoire. « Comment bien laver son mammouth laineux », Michelle Robinson et Kate Hindley éd. MILAN.

chronique littéraire barcelone Soyons assurés que nos enfants, enfin, les vôtres, pour peu qu’ils aient de 10 à 13 ans, sortiront édifiés de la lecture de « 35 kilos d’espoir » d’Anne Gavada. Voici un enfant rebelle, mauvais élève qui ne trouve refuge que dans le cabanon de son grand-père. Le grand-père en question a toutefois un coup de sang lorsque Grégoire est exclu du collège, pas de consolation, terminé le refuge, il va falloir grandir.

D’autant que si l’enfant en question se trouve dans la situation vécue par les protagonistes de GONE de Michael Grant, il lui faudra continuer de survivre dans un monde où les plus de quinze ans ont disparu. Bien entendu, une étape d’euphorie ouvre l’aventure, l’ingratitude n’a pas de limites, mais il faudra bien se confronter à la réalité de l’abandon. Achevée l’insouciance, fini de passer à côté du bébé hurlant sans lui changer ses couches, terminé les pieds sous la table.

chronique littéraire barceloneEn bref:

L’Institut français de Barcelone reçoit Nathacha Appanah le 3 février à 19 heures à l’occasion de la traduction de « Tropiques de la violence ».

La librairie Jaime expose du 23 janvier au 8 février les dessins originaux d’Hervé Bourhis et Christian Cailleaux. Ces dessins ont donné lieu à la création d’un bande dessinée « Piscine Molitor » sur la vie de Boris Vian. Vernissage le 23 janvier à 19 heures. Tous bienvenus!

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales