Coronavirus: plusieurs grandes entreprises renoncent au Mobile World Congress de Barcelone

par Leslie Singla

Plusieurs géants de l’industrie mobile et du commerce électronique annulent leur présence au Mobile World Congress à Barcelone. De son côté, le salon a décidé d’interdire l’accès aux participants ayant été en Chine moins de quatorze jours avant. 

Du 24 au 27 février se tiendra le Mobile World Congress (MWC) à Barcelone, en pleine crise du coronavirus. La semaine dernière, le célèbre salon de l’industrie mobile avait annoncé la mise en place d’un programme de nettoyage renforcé pour limiter les risques. Malgré tout, depuis plusieurs jours, de grandes entreprises du secteur annoncent l’annulation de leur venue. LG, Ericsson, Nvidia, Amazon et Sony ne participeront pas au MWC. Les marques devaient tenir des stands et participer à des conférences et tables rondes.

Les organisateurs craignent que d’autres suivent le mouvement, bien que 2.800 exposants soient encore confirmés à l’heure actuelle. Le salon continue à renforcer les mesures de sécurité. Les participants venant de la province d’Hubei en Chine ne pourront pas entrer au MWC. Toutes les personnes ayant été en Chine devront prouver qu’elles ont quitté le pays plus de quatorze jours avant l’événement. Le salon du mobile a expliqué que d’autres contrôles peuvent s’ajouter d’ici le 24 février. L’an dernier, le Mobile World Congress avait attiré 109.000 visiteurs venant de 198 pays. Il se tient toujours à la Fira Barcelona, à L’Hospitalet de Llobregat.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales