Coronavirus: contrôles renforcés au Mobile World Congress de Barcelone

par Leslie Singla

Le Mobile World Congress se tient à la fin du mois à Barcelone, en pleine crise du coronavirus. Avec plus de 6.500 professionnels chinois attendus, l’événement prend les mesures nécessaires.

Du 24 au 27 février, Barcelone accueille le Mobile World Congress (MWC). L’an dernier, le célèbre salon de l’industrie mobile avait attiré 109.000 visiteurs venant de 198 pays différents. Parmi eux, des milliers de Chinois, travaillant pour des géants du secteur comme Huawei, Xiaomi, ZTE, Lenovo, China Mobile, Qualcomm ou Honor, font le déplacement. La Chine est au centre de toutes les attentions, depuis la détection du premier cas de coronavirus à Wuhan. Le pays dresse pour l’instant un bilan de 360 morts et près de 17 300 personnes contaminées. La transmission sur le sol européen et barcelonais inquiète.

« L’événement se déroulera comme prévu bien que des mesures soient prises » a déclaré GSM Association, organisatrice du salon. Des participants manqueront sûrement le MWC cette année en raison du coronavirus a-t-elle ajouté. De son côté la marque de smartphones Huawei explique avoir mis en place « un contrôle très strict pour s’assurer que tous les employés soient sains ». 

Une série de mesures

Concrètement, les organisateurs du MWC ont instauré un programme de nettoyage renforcé. Les zones de restauration, rampes, écrans tactiles publics et toilettes seront particulièrement désinfectés. La présence du personnel médical a été augmentée. Une campagne préventive sera également diffusée pendant l’événement, avec un accès gratuit à des produits sanitaires. L’association a également formé tout son personnel pour appliquer les mesures d’hygiène et conseiller les exposants sur le sujet. Les responsables des services de transport privés et publics, hôtels, restaurants et traiteurs feront également l’objet d’une attention spécifique.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales