Coronavirus : les supermarchés de Barcelone pris d’assaut

par Aurélie Chamerois

Avec l’accélération de l’épidémie en Espagne qui compte désormais plus de 2100 cas et près de 50 décès, l’inquiétude grandit dans l’ensemble de la péninsule et notamment à Barcelone où les supermarchés font face à une demande inédite.

« Je n’ai jamais vu ça, on se croirait une veille de Noël » confie Angélica Lopez, responsable d’un supermarché dans le quartier de la Sagrada Familia. Depuis mardi, l’établissement double son rendement habituel et les employés, visiblement débordés, passent leurs journées à remplir les rayons. « Les clients achètent beaucoup de gel désinfectant mais il font surtout des réserves de produits non périssables, comme du lait, de l’eau, du riz, des lentilles et du papier toilette, poursuit la trentenaire, ils sont prêts à ce qu’on leur dise qu’ils ne pourront plus sortir de chez eux pendant deux ou trois semaines ». 

Rosa, caissière depuis 5 ans dans le même supermarché, confie n’avoir elle non plus jamais observé un tel alarmisme. « Les gens sont stressés, un peu désorientés, mais je peux les comprendre, quand on voit ce qu’il se passe en Italie«  raconte cette mère de famille.

Du côté de la boucherie aussi, la file d’attente surpasse les moyennes habituelles en jour de semaine. « Les familles font des stocks et achètent des sacs de congélation » indique Angélica Lopez qui table toutefois sur une amélioration de la situation au cours des prochains jours.

Faut-il craindre une difficulté d’approvisionnement des magasins?  Aucun danger de ce côté selon les experts. L’Espagne est dotée du circuit de distribution le plus important d’Europe, avec en moyenne un supermarché pour 840 habitants et une logistique bien huilée. Les 400 plateformes logistiques du pays peuvent ainsi livrer et réapprovisionner les commerces en moins de 24 heures.


Lire aussi Gestion du coronavirus: les Français de Barcelone inquiets


Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales