Quarantaine à Barcelone: le réseau Internet à plein régime

par Leslie Singla
barcelone

Suite aux mesures de confinement en Espagne, les réseaux ont subi quelques ralentissements. Explication. 

Lire aussi notre article: Quarantaine à Barcelone : les réponses pratiques

« Nous ne sommes pas à l’abri qu’Internet ne puisse pas supporter le volume d’échange d’informations qui va en s’intensifiant. D’après plusieurs experts, nous avons atteint un record de connexions ces derniers jours. Les gens étant confinés chez eux, ils se connectent pour travailler, faire l’école à la maison, regarder des séries ou jouer en ligne » explique Julián Laboury de l’entreprise SIM Barcelona. Cet expert informatique et multimédia recommande actuellement à ses clients de copier leurs informations sur des disques durs personnels, plutôt que sur un Cloud.

Les principaux opérateurs d’Espagne, Teléfonica/Movistar, Orange, Vodafone, MásMóvil et Euskaltel, ont lancé un appel national. Dans un communiqué, ils demandent aux utilisateurs « de faire un usage raisonnable et responsable » pour éviter de saturer les réseaux, qu’ils soient fixes ou mobiles. Selon les informations enregistrées par les adresses IP, l’utilisation d’Internet a augmenté de 40%, tandis que celle des téléphones portables de 50% en appels et de 25% en données. En raison du télétravail, certains outils sont particulièrement utilisés comme Skype et Webex.

Pas d’inquiétude

Pour éviter une saturation, les entreprises du secteur demandent à ne pas utiliser massivement le réseau pour des activités de loisirs en soirée. Elles conseillent de jouer en ligne et utiliser le streaming en journée, d’envoyer des fichiers en format léger comme ppt ou pdf et de limiter les mails.

Mais pas d’inquiétude à avoir selon Nicolas Blasyk, directeur général de l’entreprise informatique spécialisée dans le stockage et l’échange de données NUUBB. « Nous avons de larges moyens pour donner des priorités au flux de données professionnels et urgents. Nos techniciens sont confinés dans les datacenters pour assurer l’acheminent des données » indique le professionnel.

De leur côté, les groupes de télécommunications se disent « prêts » à gérer la situation dans le pays. Des équipes peuvent intervenir 24h/24 et sept jours sur sept. Elles affirment faire également le maximum pour augmenter la capacité des réseaux, mais si ces mesures ne sont pas encore immédiates.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales