L’Espagne prolonge le confinement jusqu’à mi-avril

par Rédac Equinox
rambla barcelone vide

Le Premier ministre Pedro Sanchez a informé ce matin les présidents des communautés autonomes que l’état d’urgence décrété pour freiner la propagation de la pandémie de COVID-19 serait prolongé de quinze jours. 

Dans son allocution hier soir, Pedro Sanchez avait prévenu: “nous sommes à un moment très critique. Il va y avoir des jours très difficiles auxquels nous devrons nous préparer”.  Selon le chef du gouvernement espagnol, le seul moyen d’endiguer l’épidémie est d’appliquer de strictes règles de confinement, plus drastiques que la plupart des autres pays a-t-il ajouté.

Ce matin lors d’une réunion en vidéo-conférence avec les présidents de communautés autonomes, Pedro Sanchez a indiqué que l’état d’alarme, premier stade de l’état d’urgence en Espagne, serait prolongé quinze jours supplémentaires. En vigueur depuis le 15 mars, il sera donc appliqué jusqu’au samedi 11 avril prochain a confirmé le Premier ministre cet après-midi.

Afin de valider le prolongement, le gouvernement devra demander l’aval du parlement. “Le pire est à venir” avait également déclaré hier soir le Premier ministre espagnol.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales