Catalogne – Des touristes français sur la Costa Brava en plein confinement

par Aurélie Chamerois

Alors que la police catalane renforce les contrôles à l’approche du week-end de Paques, des Français seraient passés entre les mailles du filet sur la Costa Brava.

“Nos routes sont pleines de gens qui partent en week-end!” s’alarme ce jeudi après-midi le président catalan Quim Torra. Face à une circulation routière qui augmente depuis le début de la semaine, la police catalane a mis en place 500 barrages à travers la région. Plus de 2000 agents des Mossos d’Esquadra et des polices locales contrôlent depuis aujourd’hui les déplacements de véhicules. Le président catalan a également demandé aux polices municipales de contrôler les entrées et sorties de leurs communes.

Mais sur la Costa Brava, les habitants s’inquiètent depuis hier de l’arrivée de nombreux touristes, venus d’autres régions mais également de France. “Ici tout le monde se connaît alors on repère vite quand il y a des gens qui ne vivent pas ici à l’année, raconte Gloria, une habitante de Roses, nous avons vu beaucoup d’arrivées depuis quelques jours, et notamment des Français qui ne parlent pas espagnol.”.  Des Français qui ont des résidences secondaires sur place, mais aussi des touristes selon certains habitants. “Je vis dans un complexe où il y a beaucoup d’appartements touristiques, et j’ai remarqué qu’ils étaient occupés cette semaine” poursuit la quadragénaire.

Passages de nuit et par de petites routes

Mais avec la frontière franco-espagnole strictement contrôlée, par où seraient passés ces Français? “La nuit par des petites routes” croit savoir la maire de Roses Montse Mindan. Une théorie partagée par les forces de l’ordre, qui surveillent les axes principaux. “Nous avons été alertés par des habitants, mais également par des supermarchés qui nous disent voir beaucoup de Français qui viennent d’arriver et font des stocks pour le séjour” raconte la maire à Equinox.

Les habitants, eux, réclament de dures sanctions et n’hésitent pas à contacter la police. “Nous, nous devons respecter le confinement mais si tout le monde fait n’importe quoi, on n’en sortira jamais!” s’emporte Gloria. “Ils ne se rendent pas compte que nous sommes en état d’alarme? Il faut leur mettre des amendes et les renvoyer chez eux” renchérit Jessica, qui vit aussi à Roses.

La plupart des résidences secondaires restent toutefois fermées et la plupart des Français ayant un pied-à-terre sur la côte catalane respectent le confinement mis en place dans les deux pays. En espérant pouvoir revoir leur village catalan cet été.


Lire aussi : « Il n’y aura pas de vacances d’été en Espagne » selon un virologue


 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales