Quarantaine (aussi) pour les Français de Barcelone qui rentrent en France

par Rédac Equinox
deconfinement covid19 france espagne

En réponse à la mesure de quarantaine imposée par l’Espagne dès demain à toute personne entrant sur ton territoire, la France annonce qu’elle appliquera le même procédé pour toute personne provenant d’Espagne. Sans donner de date d’entrée en vigueur.  

“La France imposera cette mesure de quatorzaine à partir du moment où l’Espagne le fera, sur un principe de réciprocité” a expliqué ce soir l’Elysée. Paris n’a pas vraiment apprécié la restriction désormais imposée à chaque citoyen, même européen, passant la frontière espagnole.

Pour freiner au maximum la propagation du coronavirus, le gouvernement de Pedro Sanchez a adopté mardi un nouveau décret ministériel obligeant à un confinement obligatoire de quatorze jours toutes les personnes venant de l’étranger et entrant sur son territoire. La mesure entre en vigueur ce vendredi 15 mai et pour toute la durée de l’état d’urgence. Pour l’instant, l’état d’urgence est décrété jusqu’au 24 mai mais il pourrait bientôt être prolongé un mois de plus.

La double peine pour les expatriés

Contacté par Equinox, le ministère de la Santé espagnol a confirmé que les résidents français en Espagne seraient aussi concernés par la quarantaine à leur retour en Espagne. Si la France applique exactement la même restriction, qui s’impose ici aux citoyens espagnols venant de l’étranger, les Français de Catalogne n’en seront pas dispensés.

La France souhaitait éviter une telle mesure mais agira de la même façon si d’autres pays imposent des périodes d’isolement aux voyageurs en provenance de France a indiqué l’Elysée, qui ne précise pas la date d’entrée en vigueur de cette nouvelle mesure.

La quarantaine espagnole ne concerne pas les travailleurs transfrontaliers ni les transporteurs. Dans les faits, il y a d’ailleurs actuellement très peu de circulation entre l’Espagne et la France. Les frontières à l’intérieur de l’espace Schengen sont fortement restreintes depuis le début de l’épidémie, mais Paris a indiqué que l’objectif était bien de les rouvrir, avec un rendez-vous à la mi-juin pour en décider.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales