L’Espagne veut prendre la température lors du passage à la frontière

par Rédaction Equinox
frontière-france-espagne

FRONTIÈRE FRANCE ESPAGNE. La quarantaine pour entrer sur le territoire espagnol sera levée au 1er juillet prochain. Elle pourrait être remplacée par une prise de température. 

Les touristes étrangers qui arrivent en Espagne ne devront pas être porteurs du Covid-19. C’est en tout cas ce que souhaite le gouvernement espagnol qui envisage de prendre la température à l’entrée du territoire. Un projet mis en branle par le ministère des Affaires étrangères et qui a fuité dans le journal El Mundo.

Avant d’activer cette mesure, le gouvernement espagnol veut la présenter à ses partenaires européens. L’idéal pour le gouvernement serait de réaliser un test rapide sur tous les touristes. Le fameux PCR, lui, prendrait trop de temps pour obtenir les résultats. Cependant, ces tests rapides sont peu précis, et la diplomatie espagnole reconnait que si la contagion s’est produite en cours de route, aucun test ne détecte encore le voyageur porteur du coronavirus.

Frontière France Espagne terrestre

Le projet est bien avancé concernant l’arrivée en aéroport où la prise de température et le remplissage d’un formulaire demandant si le voyageur a souffert de l’un des symptômes de Covid-19 pourraient être automatiques. Si cette nouvelle restriction vise à remplacer l’actuelle quarantaine, cela signifie que le test de température devra aussi être effectué lors d’un passage à la frontière terrestre. Les conditions techniques pourraient être plus compliquées à mettre en place que dans un aéroport. Un point que n’a pas souhaité éclaircir le ministère de la Santé espagnol contacté par Equinox.

Les membres de l’espace Schengen doivent se réunir le 15 juin prochain pour mettre au point une politique commune européenne de circulation pour cette période de déconfinement.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales