L’inquiétante explosion des demandes d’aide alimentaire à Barcelone

Par Camélia Balistrou
Publié le Mis à jour le

Tout au long de la crise sanitaire, les demandes d’aides alimentaires ont augmenté de 40% en Espagne. À Barcelone, les associations n’arrivent plus à suivre. 

Après la crise sanitaire, une crise économique se profile au détriment de la qualité de vie des populations. Selon l’ONG Oxfam, elle pourrait précipiter 500 millions de personnes dans la pauvreté à travers le monde. Mais l’Espagne, pays qui affichait déjà le deuxième taux de chômage le plus élevé de la zone euro, voit déjà sa population s’enliser dans la pauvreté.

Depuis le lancement de l’état d’urgence, la Banque alimentaire de Barcelone a multiplié par quatre ses activités. Selon l’agence EFE, plus de 40.000 plats cuisinés ont été distribués par la banque, associée à World Central Kitchen et à la mairie de Barcelone. Pour faire face à la forte augmentation de la demande, la banque a habilité 46 nouvelles associations pour répondre aux besoins grandissant des Barcelonais.

Selon le bilan de la Banque alimentaire de Barcelone, plus de 2,8 millions de kilos de nourriture ont été distribués et les livraisons sont passées de 24.093 l’an dernier à 499.815 en 2020, ce qui représente une augmentation de 1975%. Actuellement, la Banque alimentaire barcelonaise répond aux besoins de plus de 125.000 personnes, d’après leurs propres chiffres.

« Nous n’arrivons plus à suivre » confie Eduard Sallas, responsable de l’action sociale de l’association Caritas. Chaque matin dans une petite rue du quartier gotic, les files d’attentes sont de plus en plus longues pour récupérer le sac de nourriture quotidien. Les derniers arrivés ne pourront pas en recevoir. « Le profil des demandeurs a changé, beaucoup n’ont jamais demandé d’aide alimentaire de leur vie, certains travaillaient au noir et n’ont donc aucune aide, d’autres sont au chômage partiel mais n’ont reçu aucune indemnité depuis le mois de mars «  poursuit le responsable associatif.

Floraison de collectes alimentaires

Pour garantir l’approvisionnement en continu de nourriture et en assurer sa distribution, différentes campagnes ont vu le jour. Sur le site de la banque alimentaire, par exemple, plusieurs appels aux dons sont régulièrement publiés. Le dernier en date a été lancé le 28 mai : le groupe El Corte Inglés organise une opération virtuelle, baptisée « Kilo », au profit des personnes devenues vulnérables en raison de la crise de la Covid-19. En collaboration avec la FESBAL (Fédération Espagnole des Banques Alimentaires), le groupe El Corte Inglés invite ses clients à faire un don d’argent qui se traduit ensuite par une livraison de produits auprès de banques alimentaires.

masques covid19 barceloneLa communauté française s’est également mobilisée autour du chef étoilé Romain Fornell et son projet Comer Contigo. Depuis le début de la pandémie, le chef français, son équipe, et d’autres grands noms de la cuisine catalane comme Carme Ruscalleda, Carles Gaig, Joan Roca, Rafa Peña ou encore Albert Adrià ont préparé plus de 40.000 repas distribués aux plus défavorisés. Quatre entités françaises (Français du Monde Catalogne-Baléares-Aragon, Barcelone Accueil, la Société Générale Française de Bienfaisance de Barcelone et l’Institut français) se sont organisées pour effectuer les collectes d’aliments puis les livraisons aux familles démunies et personnes âgées.

En Espagne, plus 21% de la population se trouvait l’an dernier en risque de pauvreté ou d’exclusion sociale. Un chiffre qui a vraisemblablement explosé depuis le début de la crise sanitaire.


Lire aussi  Covid19 : Comment aider à Barcelone


 

 

Recommandé pour vous