Coronavirus : le guide pour voyager en Espagne

par Rédaction Equinox

Pour voyager en Espagne cet été, les protocoles sanitaires pour lutter contre le coronavirus sont assez lourds. Voici quelques conseils pour que les vacances en Espagne se passent du mieux possible.  

Le risque de contagion dans un hôtel

L’hôtellerie est l’un des secteurs les plus vigilants en Espagne. Des travaux d’aménagement avant la réouverture ont eu lieu : les rideaux sont retirés, souvent également les poignées de portes, les clés remplacées par des cartes magnétiques. Un strict maintien des règles d’hygiène pour les draps et couvertures est mis en place. En cas de suspicion de contagion dans l’enceinte de l’hôtel, un protocole sanitaire est prévu.  L’hôtel doit entrer en contact avec l’autorité sanitaire compétente qui donnera alors les instructions. Soit admettre le patient à l’hôpital ou le placer en quarantaine dans sa chambre avec un masque et isolé de tout contact.

Camping : restrictions dans les zones communes

Dans les campings, l’attention est portée sur les zones communes et surtout les toilettes. Certains WC seront fermés, et avant d’accéder à ces zones communes, il faudra faire la queue et respecter la distance sociale.  La loi impose que les toilettes soient nettoyées et désinfectées au moins 6 fois par jour.

La galère de l’annulation et des remboursements

Pour voyager en Espagne, la situation est instable. On le voit avec l’ouverture de la frontière où le gouvernement espagnol a annoncé hier deux dates différentes en l’espace de quelques heures : le 22 juin puis le 1er juillet. Et il n’est pas encore certifié avec détails que tous les différents points d’accès du pays seront ouverts sans restrictions. Le gouvernement reste évasif sur les modalités de passage aux frontières terrestres, maritimes et aériennes. La semaine dernière le ministère des Affaires étrangères envisageait de prendre la température à toute personne entrant sur le territoire (plus de détails en cliquant ici).

Si vous devez annuler vos vacances suite à une instabilité de la situation, soyez prévoyant en choisissant des formules souples. Sans prépaiement par exemple sur la plateforme Booking. Il est également plus sage de prévoir des déplacements en voiture plutôt qu’en avion dont le trafic pourrait être fortement perturbé cet été.

La plage de Barcelone est sous surveillance

L’usage de la plage de Barcelone se fera dans des mesures de sécurité draconiennes afin de garantir la distanciation sociale entre les plagistes. Des caméras de surveillance seront placées dans la Torre Mapfre, et des caméras thermiques seront rapidement installées tout au long de la plage de Barcelone.  Une présence policière accrue sera mise en place pour contrôler l’accès aux plages de la Barceloneta, Sant Miquel, Somorrostro et Sant Sebastià qui auront une capacité limitée. Pour éviter les déceptions de se faire refouler à l’entrée, la mairie ouvrira un site web avec un système de feu vert, orange, rouge qui indiquera en temps réel le niveau de fréquentation des plages et si elles sont ou non accessibles. Les autres plages (Nova Icària, Bogatell, Llevant, Mar Bella, Nova Mar Bella) seront dans un premier temps libres d’accès, mais pourraient aussi voir leurs accès contrôlés si l’affluence devenait trop importante.

voyager en espagneCes mesures seront en vigueur pendant la phase 2, 3 et durant la nouvelle normalité, c’est-à-dire pour l’instant de manière illimitée jusqu’à la découverte d’un vaccin ou d’un traitement contre le Covid19.

Les discothèques : entre masques et distance sociale

A l’intérieur du club les clients pourront utiliser le marquage au sol pour se déplacer vers la piste de danse. Un panneau établira le nombre de personnes maximum pouvant accéder au dance-floor. Le personnel, préalablement formé, sera chargé de faire respecter la distanciation sociale de 2 mètres entre les clubbers. Pour aider les clients à respecter les distances, des marquages au sol pourront être présents. Si cela n’est pas possible, il faudra danser masqué.

Pour se rendre au bar, il n’y aura plus de carte avec la liste des consommations. Pour accéder aux prix, le client aura accès à un panneau d’affichage ou pourra télécharger une carte digitale sur son téléphone via un QR code.  Les barmans et barmaids seront masqués et séparés de la clientèle par un plexiglas, le paiement devra s’effectuer par carte bleue. Les verres pour consommer devront soit être jetables, soit lavés à 80 degrés. Au bar, les consommateurs devront respecter la distance de sécurité de deux mètres entre eux.

Coronavirus : le guide pour voyager en Espagne

 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales