Les présidents catalans et l’occultisme

par Nico Salvado

Souvent les ors du pouvoir génèrent un certain délire mystique. Les présidents catalans n’échappent pas à la règle.

Carles Puigdemont a laissé dire que son épouse Marcela Topor possédait des dons paranormaux. Une sorcière roumaine évoquera avec un relan de xénophobie la presse espagnole droitière. L’ancienne première dame de Catalogne, aurait pratiqué sur son époux des séances de magnétisme pour évacuer les mauvaises ondes et les esprits néfastes. On ne saura jamais ce qui appartient à la légende et quelle est la part de réalité de cette histoire jamais démentie par Puigdemont.

Le coeur de Francesc Macia

Le président franc-maçon Francesc Macia a donné l’ordre de conserver son coeur après sa mort. En 1933, Les hommes de confiance du défunt ont conservé son organe au sein du Palau de la Generalitat, pour « garder la flamme catalane ». Pendant la guerre civile, le président successeur indirect Josep Tarradellas a reçu la mission de conserver le coeur de Maciá avec lui. L’urne fit le voyage avec Tarradellas lors de son exil.

Le président Francesc Macia

Le président Francesc Macia

Lors de l’été 1965, alors que Tarradellas s’était réfugié  à Saint-Martin-le-Beau en France, il reçoit un appel du directeur de la succursale de la Société Générale de Tours, l’informant qu’un liquide étrange s’écoule d’un coffre-fort qu’il a loué au sein de la banque. Quand il l’ouvre, avec l’aide du directeur et de cinq employés, le mystère fut résolu: l’urne contenant le coeur embaumé de l’ancien président Francesc Macià, s’était rompue. A son retour en Catalogne en 1979, le coeur fut restitué à la famille Macià.

La messe noire de Lluis Companys

Le président Lluis Companys qui succéda directement à Macia fut influencé par l’aura du personnage. Companys était persuadé que le lit de son prédécesseur possédait des pouvoirs magiques. Il a organisé une messe noire dans la chambre de la Casa de las Canonges, résidence officielle des présidents catalans, l’aile ouest du Palau de la Generalitat. Dans cette chambre, Companys a obligé sa maîtresse Carme Ballester à lui jurer fidélité.

Le président Lluis Companys

Le président Lluis Companys

Au-delà du délire mystique il est bon de préciser que Ballester était une assoiffée de pouvoir.

La voyante de Jordi Pujol

Plus tranquille, le président Jordi Pujol,  à la manière de François Mitterand avec Élisabeth Tessier , avait sa voyante attitrée pour prendre quelques décisions personnelles et politiques.

Le président Jordi Pujol

Le président Jordi Pujol

Peut-être est-ce le Palau de la Generalitat qui offre cette ambiance particulière. Le siège de la présidence du gouvernement est bâti Plaça Sant Jaume à Barcelone sur une colline où trônait un ancien temple romain.  La légende dit que sur la place  face à la Generalitat, fut crucifiée Santa Eulalia et que son sang coula tel un petit ruisseau jusqu’au Born où fut érigé la Cathédrale del Mar.

 

 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales