Tourisme Barcelone : les Français font de la résistance

par Rédaction Equinox
tourisme barcelone

Tourisme Barcelone. La capitale catalane vit sa traversée touristique du désert depuis mars dernier. Cependant, de nouvelles statistiques démontrent que beaucoup de Français visitent encore la ville.

La mairie de Barcelone vient de publier les statistiques du nombre de visiteurs étrangers dans la capitale catalane en compilant les données des numéros de téléphones portables des vacanciers. Sans surprise, il apparaît que lors de la semaine du 16 mars, date de l’activation de l’état d’urgence en Espagne, les numéros de téléphones français, belges, italiens, britanniques et nord-américains ont accusé une baisse brutale.

Les Français à Barcelone durant le confinement

Durant la première semaine de l’état d’urgence, un peu moins de 3000 Français visitaient encore Barcelone. Ensuite, de la période allant de la troisième semaine de mars jusqu’à la fin juin, il n’y avait plus que quelques centaines de numéros français en circulation dans la ville. Il était impossible de faire du tourisme dans Barcelone. On peut donc supposer que ces numéros appartenaient à des personnes ayant passé la frontière avec un motif de force majeure, ou tout simplement des expatriés vivant à Barcelone et ayant gardé une compagnie téléphonique française. Pour rappel, 50.000 Français vivent dans la capitale catalane.

Tourisme Barcelone : retour des Français

La courbe remonte au 21 juin, date de la réouverture de la frontière espagnole. Un pic de visiteurs français a eu lieu le 12 juillet, avec 34.900 personnes. La troisième semaine de juillet fut marquée par le début de la seconde vague du Covid à Barcelone et de nouvelles mesures de restrictions. Un événement qui se traduit au niveau des chiffres : le 5 août il ne restait plus que 3100 vacanciers français dans la ville. Cependant, les hexagonaux restent très attachés à Barcelone, le 23 août, ce sont 26.000 Français qui sont revenus visiter la capitale de la Catalogne.

Concernant les autres nationalités les chiffres sont plus timides. Le pic anglais et italiens se situent respectivement à 5000 et 4000 avant la troisième semaine de juillet.

 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales