L’Espagne annonce la création de 800.000 emplois en trois ans

par Leslie Singla
gouvernement espagne

ESPAGNE – Le gouvernement vient de dévoiler son plan de relance. Objectif : redresser l’économie espagnole fortement impactée par la crise du Covid-19. 

“Ce plan est une “feuille de route des six prochaines années (…) pour gagner le futur, sans laisser personne à la traîne (…) Nous avons tout, le talent, les infrastructures” a expliqué le Premier ministre Pedro Sánchez ce mercredi.

Il a annoncé les axes du Plan de Récupération, Transformation et Résilience de l’économie espagnole et les défis de sa stratégie pour surmonter la crise du Covid-19. Il prévoit une “nouvelle modernistation” de l’économie espagnole pour cette prochaine décennie. Pour ce faire, le gouvernement a déjà approuvé hier une augmentation des dépenses publiques de plus de 53%, en incluant les fonds de relance de l’Union européenne. 

En préambule, il a rappelé l’évolution positive de l’Espagne depuis son entrée dans l’UE, mais aussi des mesures prises depuis le début de la pandémie et “l’effort collectif effectué”. Chômage partiel, aides aux travailleurs indépendants, suspension des expulsions locatives furent quelques-uns des exemples cités par le Premier ministre.

Pour le plan de relance, le pays utilisera les 140 milliards d’euros de l’UE jusqu’en 2026. Dans un premier temps, Pedro Sánchez souhaite se concentrer sur des projets qui pourront être mis en place dans les trois prochaines années, en utilisant 72 milliards d’euros entre 2021 et 2023. L’investissement écologique sera de plus de 37%, et celui de la transition digitale avoisinera les 33%. Les différentes mesures adoptées permettront selon Madrid la création de 800.000 postes de travail dans les trois prochaines années. Le plan souhaite améliorer les capacités industrielles du pays.

Réduire l’inégalité, lutter contre l’exclusion sociale, encourager la solidarité intergénérationnelle, tels sont les éléments pour “un pays prospère, pour une transition juste” selon le chef du gouvernement. Ce sont 27 milliards d’euros entre 2021 et 2023 qui permettront de mettre en place le plan dès l’approbation des budgets.

4 axes pour relancer l’Espagne

Concrètement, le gouvernement espagnol compose son plan en quatre grands axes: la transition écologique, la cohésion sociale et territoriale, la digitalisation et l’égalité. Pour chaque partie, le Premier ministre a cité de nombreux exemples, comme l’installation de plus de 100.000 points de recharge pour les véhicules électriques et la rénovation de 500.000 logements pour respecter l’efficience énergétique.

Côté digital, les Espagnols pourront avoir des formations et une grande partie du pays bénéficiera la 5G. Pour l’égalité, des milliers de places seront créées dans l’éducation, pour surmonter le défi de l’échec scolaire et aider les mères de famille. Enfin concernant la cohésion sociale et territoriale, Pedro Sánchez indique vouloir un système fiscal plus juste et annonce que son gouvernement développera le milieu rural.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales