Covid Catalogne : de sévères restrictions

par Rédaction Equinox
covid catalogne

Covid Catalogne. La région va être mise sous restrictions à partir de vendredi prochain, en raison d’une hausse des cas de coronavirus et d’une saturation des services sanitaires. 

Le gouvernement de Catalogne ne s’en cache pas : le but est de préparer la population à de lourdes restrictions qui seront annoncées ce jeudi. Les mots employés par le vice-président Pere Aragonès et la ministre catalane de la Santé Alba Vergés sont durs : “sacrifice”, “efforts”, “jours difficiles à venir”.  Si les mesures ne seront connues que jeudi dans le détail, les grandes lignes sont déjà tracées : limiter la vie sociale, les repas entre amis, les départs en week-end et privilégier le télétravail.

Covid Catalogne : forte hausse

Au rythme où monte la courbe de contagions, le ministère catalan de la Santé est très clair : si les mesures drastiques ne sont pas mises en place cette semaine, la Catalogne sera au même niveau que Madrid dans une quinzaine de jours. La capitale de l’Espagne, la ville la plus touchée par le Covid en Europe, est actuellement mise en quarantaine avec l’état d’urgence activé.

La Catalogne détectait chaque semaine 7.000 nouveaux cas de Covid. Le nombre a augmenté subitement à 11.000 la semaine dernière. La Generalitat table sur une augmentation de 30% des cas la semaine prochaine. Cette hausse inquiétante se traduit par la saturation des services d’urgence de la Catalogne.

Faire baisser la pression hospitalière

“Le pourcentage de nouveaux cas arrivant aux urgences augmente et proportionnellement les admissions dans les hôpitaux et les cas critiques” a déclaré hier la ministre régionale Alba Vergés, devant le personnel sanitaire de l’hôpital Germans Trias de Badalona.

“Nous n’avons cessé de redoubler d’efforts dans les tests de détection, dans le dépistage, nous avons des soins primaires focalisés sur l’épidémie sans pouvoir à peine suivre la prise en charge du reste des pathologies” poursuit-elle. Elle a ajouté que “les laboratoires ont multiplié leur travail pour opérer 24h / 24 et faire jusqu’à 140.000 tests chaque semaine, soit une personne sur 50; nous continuons à améliorer l’hospitalisation, nous le ferons aussi en soins intensifs”.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales