50% des commerces touristiques de Barcelone envisagent la fermeture

par Leslie Singla
Publié le Modifié le

Selon une étude de l’association des commerçants des points touristiques de la ville, 50% prévoient de baisser le rideau définitivement d’ici la fin de l’année.

Face au manque de touristes, de nombreux commerces sont en danger à Barcelone. Barcelona Oberta, l’union des axes commerciaux touristiques de la ville, a analysé la situation des magasins situés dans les vingt zones touristiques principales de la ville. Elle réunit notamment les associations de commerçants de la carrer Pelai, de Rambla Catalunya, Passeig de Gràcia, l’Illa Diagonal, les Glòries et Sagrada Familia.

L’étude révèle que 95% des commerces ont fini l’été avec des chiffres dans le rouge. 64% accusent une baisse de plus de la moitié de leur facturation, en comparaison avec la même période l’année dernière. Par conséquent, plus de la moitié des commerces situés à des points touristiques prévoient de fermer leurs portes avant la fin de l’année 2020. Parmi les établissements membres de l’association, ils sont 19% à déjà envisager ouvrir un autre local.

Survivre avec les aides

Depuis quelques mois, les magasins ont pu rester ouverts grâce à différentes aides. 87,5% des chefs d’entreprise ont demandé des prêts, aides économiques et subventions. Concrètement, 35% ont utilisé le chômage partiel et 26% l’aide pour cessation d’activité. Ces chiffres illustrent la forte baisse de visiteurs dans la capitale catalane. De juillet à septembre, 64% affirment avoir reçu moitié moins de clients.

Pour l’instant sur tout Barcelone, seules 5,5% des boutiques ont fermé leurs portes. Si le chiffre paraît peu élevé, Salva Vendrell le président de l’association commerçante Barcelona Comerç indique que de nombreux magasins sont sur le fil du rasoir. Une partie des établissements placent leurs espoirs sur la période des fêtes de Noël.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales