Emeutes : la mairie de Barcelone vandalisée

par Camelia Balistrou
Publié le Modifié le
violence barcelone

Violence Barcelone. En ce samedi un rassemblement illégal a eu lieu sur la place de la Cathédrale par des manifestants contre l’expulsion d’un squat survenue cette semaine à Barcelone. Une soirée qui a fini par des actes de vandalisme sur la mairie de Barcelone. Une tension qui intervient après que Barcelone fut ce vendredi le théâtre d’émeutes anti-couvre-feu. 

21h38 : Par ailleurs, sans lien avec les violences, sur le Passeig de Gracia ce soir, le monde de la culture manifestait de son côté contre la fermeture des théâtres et cinémas. Les professionnels du secteur estiment qu’aucun cas de contamination n’y a été détecté et réclament des aides de l’Etat.


20:56 : La place Sant Jaume quasi-déserte après l’opération de la brigade anti-émeutes des Mossos d’Esquadra. Les manifestants ont quitté les lieux. La mairie est sécurisée pour ce soir.

WhatsApp Image 2020 10 31 at 20.41.31


20:40 : De nombreuses rues situées autour de la place Sant Jaume ont été taguées.WhatsApp Image 2020 10 31 at 20.48.29


20:38 : Côté Carrer dels Templers, la mairie de Barcelone a aussi été vandalisée. Les manifestants ont lancé des pierres et utilisé du matériel des travaux présent tout autour de la mairie pour saccager l’édifice.

WhatsApp Image 2020 10 31 at 20.36.25


20:35 : Un individu a été interpellé par les Mossos d’Esquadra. Les manifestants s’indignent et vocifèrent des insultes à l’encontre des forces de l’ordre.


20:25 : Les Mossos d’Esquadra ont délogé les manifestants de la place Sant Miquel. Les stigmates des tensions sont présents sur toute la place. Les manifestants sont repoussés côté mer.

WhatsApp Image 2020 10 31 at 20.26.23


20:16 : Les brigades anti-émeutes des Mossos délogent la place Sant Miquel. Des manifestants lancent des projectiles, notamment des pierres, sur la police. Les forces de l’ordre s’apprêtent à charger.


19:51 : Les manifestants ont allumé un feu avec des palettes et des détritus devant la mairie de Barcelone, place Sant Miquel.


19:35 : La manifestation se poursuit place Sant Miquel devant les nouveaux bâtiments de la mairie. Les murs de la nouvelle mairie administrative ont été vandalisés et tagués. Des vitres ont également été brisées.

WhatsApp Image 2020 10 31 at 19.39.29

Les bureaux de la nouvelle mairie de Barcelone, Place Sant Miquel, ont été attaqués.


19:20 : Les manifestants sont passés par la place Sant Jaume mais redescendent vers le port de Barcelone.

WhatsApp Image 2020 10 31 at 19.01.20


19:15 : Il y a tout de même quelques manifestants anti-restrictions qui profitent de ce rassemblement pour exprimer leur opposition face aux mesures gouvernementales. On voit un manifestant poser devant le siège de la Generalitat, sécurisée par les brigades anti-émeutes des Mossos d’Esquadra.

WhatsApp Image 2020 10 31 at 19.15.19


19:10 : De nombreux commerces ferment leur persiennes avant le passage des manifestants.


19:07 : Des centaines de manifestants sont sur la Calle Jaume Primer et se dirigent vers la place Sant Jaume, devant le siège du gouvernement de Catalogne et devant la mairie de Barcelone.

WhatsApp Image 2020 10 31 at 19.05.12


19:05 : Les hélicoptères des Mossos d’Esquadra survolent tout le centre-ville. Un important dispositif de policiers est déployé aussi bien sur terre que dans les airs.


19:02 : Parmi la foule de manifestants, l’on retrouve de nombreux francophones.


19:00 : La Place Sant Jaume a complètement été quadrillée par les fourgons de Mossos. L’accès à la place est interrompu. La foule scande des slogans anticapitalistes.

WhatsApp Image 2020 10 31 at 18.51.35 1


18:45 : Ce rassemblement est une manifestation de protestation contre l’expulsion du squat « La Casa Buenos Aires » survenue cette semaine mais aussi au lendemain des émeutes qu’il y a eu à Barcelone par les anti-état d’urgence. La situation est extrêmement tendue.


18h44 : Un millier de personnes se sont rassemblées sur la place de la Cathédrale de Barcelone pour une manifestation illégale. La majorité des manifestants ont entre 18 et 20 ans. La police a demandé aux manifestants de partir car le rassemblement n’est pas autorisé par la Generalitat. Pour dissiper la foule, les Mossos viennent de tirer des feux de Bengale sur le place.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales