Invasion de coccinelles asiatiques à Barcelone

par Leslie Singla
Publié le Modifié le

Les experts observent une importante multiplication des coccinelles asiatiques à Barcelone et dans toute la Catalogne.

Mis à jour 12/11

Les coccinelles asiatiques (Harmonia axyridis) sont observées avec attention depuis 2013 en Catalogne. Actuellement, les coccinelles asiatiques sont répertoriées dans le catalogue des espèces exotiques envahissantes d’Espagne. Elles sont également retrouvées dans d’autres pays de l’autre côté de l’Atlantique.

coccinelle barcelone

Ces coccinelles s’alimentent de d’autres insectes, pouvant eux aussi envahir, comme les pucerons. Pour freiner ce phénomène, la coccinelle asiatique a été introduite en Europe. « C’est une grande prédatrice des pucerons et cochenilles, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a été utilisée dans beaucoup de pays comme méthode de contrôle dans l’agriculture et l’horticulture. Elle a été introduite de manière intentionnée » explique le biologiste Jan Tomàs Perarnau.

Finalement, elle devient elle aussi une espèce envahissante, entraînant une réduction de la biodiversité, affectant négativement la coccinelle autochtone et se réfugiant dans les bâtiments à l’automne.

Comment les reconnaître

Si elles ont été détectées pour la première fois à Gérone, elles sont désormais présentes aux quatre coins de la Catalogne. Les coccinelles les plus communes en Espagne sont celles qui sont rouges avec sept pois noirs. Les asiatiques se différencient. « Nous pouvons trouver des exemplaires noirs avec des tâches rouges, d’autres cuivrées, orangées, jaunâtres avec points noirs ou même sans pour certains. Outre la couleur, elles se différencient par leur taille. Les coccinelles asiatiques sont normalement plus grandes que les autochtones » explique Jan Tomàs Perarnau.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales