Frontière France Espagne : la situation

par Rédaction Equinox
Publié le Modifié le



Voici les conditions de passage de la frontière France Espagne. 

La frontière France Espagne reste-t-elle ouverte ?

A court et moyen termes, les autorités n’envisagent pas une fermeture de la frontière car les taux d’incidence du Covid en France et en Espagne sont globalement les mêmes. Même si ces derniers jours la Catalogne semble bénéficier d’une amélioration de la situation plus rapide qu’en France.



Pour les Français, il est possible de traverser la frontière pour rejoindre son domicile, en France ou en Espagne, en justifiant de sa résidence. Il faut cependant respecter les restrictions mises en place des deux côtés de la frontière.

Quelle est la situation sanitaire en Espagne ?

Barcelone et la Catalogne

Confinement périmétrique

Il n’y a pas de confinement à domicile. Il est permis de sortir dans les rues. Sans quitter la Catalogne en semaine, et sans quitter sa commune du vendredi 6h au lundi 6h du matin, sauf pour aller travailler, aller à l’école, se rendre à un rendez-vous médical ou prendre soin d’un proche dépendant.

Couvre-feu

Il est en vigueur de 22h à 6h dans toute la Catalogne. Selon le ministre catalan de l’interieur, il n’y a pas de date de fin pour cette mesure qui est prévue pour s’établir dans le temps. Contactées par Equinox, des sources proches du ministère catalan de la Santé affirment que la mesure sera encore active durant les fêtes de fin d’année.

Durant cette frange horaire, il est interdit de se déplacer dans l’espace public ou de se réunir. Sauf exceptions autorisées: travailler, se faire soigner ou s’occuper d’une personne dépendante. Il sera également possible de promener son chien de 4h à 6h du matin autour de son domicile.

Contrairement à la France, il n’y a pas d’attestations obligatoires à remplir.  En revanche pour les personnes se déplaçant avec un motif professionnel, il faudra un justificatif de l’entreprise.

confinement espagne coronavirus

En cas de violation du couvre-feu, des amendes sont prévues : entre 300 et 6000 euros en cas de récidive ou d’outrage aux forces de l’ordre. Les transports publics ne réduiront pas leur service.

Restauration et aliments sur la voie publique

Les restaurants, bars et cafés sont fermés.

Les restaurants peuvent proposer la vente à emporter et à domicile jusqu’à 23h. Il est toutefois désormais interdit de manger des aliments ou consommer des boissons avec ou sans alcool sur la voie publique. Les pique-niques dans tout l’espace public sont interdits. Les restaurants pourront ouvrir leurs terrasses à partir du lundi 23 novembre. Les activités à l’air libre présentent moins de risque explique la ministre de la Santé.

Restrictions pour les commerces

Les établissements d’alimentation, les drogueries, les pharmacies, les opticiens, les orthopédistes, les vétérinaires ne peuvent pas dépasser 50 % de leur surface de vente. Le reste des commerces ne peuvent excéder les 30 %. Les centres commerciaux de plus de 800 mètres carrés sont fermés.



Les marchés ne peuvent dépasser 30% de leur capacité habituelle.

Les congrès et foires commerciales restent suspendus.

Restrictions vie sociale

Les regroupement de plus de 6 personnes restent interdits.

Le gouvernement catalan conseille de réduire l’activité sociale au strict nécessaire.

Restrictions vie culturelle

Les cinémas et théâtres sont fermés. Les parcs d’attractions restent fermés. Les casinos et salles de jeux restent clos.

Les ateliers, classes et cours des centres civiques sont suspendus.

Madrid et sa région

Le gouvernement régional conservateur de Madrid mène une politique plus laxiste malgré la situation sanitaire qui est compliqué.



Les bars et resteront restent ouverts jusqu’à 23 heures, la vente à emporter jusqu’à minuit. Les secteurs culturels, théâtres et cinémas sont ouverts jusqu’à minuit.

Madrid

Le couvre-feu est actif de minuit à 6h.

Les réunions de plus de 6 personnes sont interdites.

Valencia et sa région

Couvre-feu actif de minuit à 6h.

Les Baléares

Couvre-feu actif de 23h à 6h.

Andalousie

La région est en quarantaine. Il est impossible d’y entrer ou dans sortir, sauf cas de force majeure comme le travail ou une urgence sanitaire.

Couvre-feu actif de 23h à 6h.

Les Canaries

Seule région espagnole dans le vert au niveau sanitaire, l’île des Canaries est exemptée de couvre-feu.

Aragon

Il n’est pas possible de circuler entre les provinces d’Aragon sauf cas de force majeure. Les villes de Huesca, Zaragoza et Teruel sont bouclées. Il est impossible d’y entrer ou dans sortir, sauf cas de force majeure comme le travail ou une urgence sanitaire.

Couvre-feu actif de 23h à 6h.

Asturies

La région est en quarantaine. Il est impossible d’y entrer ou dans sortir, sauf cas de force majeure comme le travail ou une urgence sanitaire.

Couvre-feu actif de 22h à 6h.

Cantabrie

Il est impossible d’y entrer ou dans sortir, sauf cas de force majeure comme le travail ou une urgence sanitaire.

Couvre-feu actif de minuit à 6h.

Castilla-La Mancha

La région est en quarantaine. Il est impossible d’y entrer ou dans sortir, sauf cas de force majeure comme le travail ou une urgence sanitaire.

Couvre-feu actif de 23h à 6h.

Castilla y León

La région est en quarantaine. Il est impossible d’y entrer ou dans sortir, sauf cas de force majeure comme le travail ou une urgence sanitaire.

Couvre-feu actif de 22h à 6h.

Estrémadure

Couvre-feu actif de minuit à 6h.

Galice

Couvre-feu actif de 23h à 6h.

La Rioja

Couvre-feu actif de 25h à 5h.

Murcia

Couvre-feu actif de 23h à 6h.

Navarre

La région est en quarantaine.  Il est impossible d’y entrer ou dans sortir, sauf cas de force majeure comme le travail ou une urgence sanitaire

Couvre-feu actif de 23h à 6h.

Pays basque

La région est en quarantaine.

Il est impossible d’y entrer ou dans sortir, sauf cas de force majeure comme le travail ou une urgence sanitaire.

Pour passer la frontière France Espagne en voiture

En voiture, il est possible de venir en Catalogne durant le couvre-feu ou le bouclage du week-end uniquement en cas de force majeure ou motif autorisé (pour rejoindre son domicile, assister à un rendez-vous médical ou pour une raison professionnelle). Des cas qui doivent être dûment justifiés.



Par ailleurs, le Pays Basque est également bouclé. Il n’est possible d’entrer ou de sortir de la région qu’en cas de force majeure : travail, rendez-vous médical ou s’occuper d’une personne dépendante.

frontiere france espagne

De son côté la France a mis en place un confinement, on peut donc s’y rendre uniquement pour des raisons professionnelles, raisons de santé, pour prendre soin d’un proche dépendant ou cas de force majeure.

En cas de violation du couvre-feu en Espagne, des amendes sont prévues : entre 300 et 6000 euros en cas de récidive ou d’outrage aux forces de l’ordre. 1000 agents de police veilleront sur le couvre-feu.

Passer la frontière France Espagne en avion

Contacté par Equinox, l’aéroport de Barcelone explique que tous les voyageurs doivent suivre les restrictions de mobilité en vigueur.

Ainsi, seuls ceux rentrant à leur domicile ou voyageant pour le travail, pour raison de santé ou force majeure, peuvent circuler pendant le confinement périmétrique et le couvre-feu. Il est conseillé d’avoir à portée de main un maximum de justificatifs, comme sa carte d’embarquement et une attestation de son employeur.

Par ailleurs, selon le texte publié ce jeudi 12 novembre dans le journal officiel, tout voyageur arrivant d’un « pays à risque » par voie maritime ou aérienne devra présenter un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures précédant l’arrivée. La mesure entrera en vigueur le lundi 23 novembre, et le restera « jusqu’à la fin de la crise sanitaire ».

Pour être valide, le document présenté devra inclure :
– le nom complet du voyageur
– le numéro de passeport ou carte d’identité
– la date du test
– les coordonnées du centre de dépistage
– la technique utilisée
– le résultat négatif

Il pourra être présenté en anglais ou en espagnol, sous format papier ou électronique. Les tests PCR sont pour l’instant les seuls à être acceptés par l’administration espagnole.

Comme depuis cet été, les voyageurs doivent toujours remplir un formulaire médical et leur température est contrôlée à l’arrivée. Les voyageurs ne présentant pas de PCR négatif devront se soumettre à un test à l’arrivée.

Contacté par Equinox, le ministère de la Santé espagnol a confirmé que la mesure s’appliquait à tous, même aux citoyens européens résidant en Espagne, et pour tout type de voyage, même professionnel.

La mesure ne concerne que les arrivées par voie maritime ou aérienne. Le test n’est donc pas obligatoire pour les arrivées via les frontières terrestres.

Les voyageurs aériens ou maritimes en transit vers d’autres destinations ne sont pas non plus soumis à l’obligation du test.

L’Espagne a publié ce matin la liste des pays jugés à risque en se basant sur les zones grises et rouges définies par l’Union européenne:

Allemagne
Autriche
Belgique
Bulgarie
Chypre
Croatie
Danemark (sauf les îles Féroé et le Groenland).
Slovénie
Estonie
France
Grèce (à l’exception des régions de Kitri, Ionia Nisia, Dytiki Ellada et Sterea Ellada).
Hongrie
Irlande
Islande
Italie
Lettonie
Lituanie
Luxembourg
Malte
Norvège (sauf les régions de Rogaland, Møre og Romsdal, Nordland, Viken,
Innlandet, Vestfold og Telemark, Agder, Vestland, Trøndelag et Troms og Finnmark).
Pays-Bas
Pologne
Portugal (à l’exception de la région autonome des Açores)
République tchèque
Roumanie
Suède
Liechtenstein
Slovaquie

Les pays dits à risque hors UE sont ceux qui présentent un taux d’incidence supérieur à 150 pour 100.000 habitants sur 14 jours :

Albanie
Andorre
Argentine
Arménie
Aruba
Bahreïn
Belize
Bosnie Herzégovine
Cap-Vert
Colombie
Costa Rica
Émirats Arabes Unis.
Etats-Unis
Russie
Géorgie
Gibraltar (Royaume-Uni)
Guam
Jordanie
Koweit
Liban
Libye
Macédoine du Nord
Maroc
Moldavie
Monaco
Monténégro
Palestine
Panama
Polynésie française (France)
Porto Rico
Royaume-Uni
Saint Marin
San Martin
Serbie
Suisse
Tunisie
Ukraine

De son côté la France a mis en place un confinement, on peut donc s’y rendre uniquement pour des raisons professionnelles, raisons de santé, pour prendre soin d’un proche dépendant ou cas de force majeure.

barcelone coronavirus

Pour les vols traversant la frontière France-Espagne, les voyageurs doivent obligatoirement remplir un document médical. Les informations personnelles sont demandées, ainsi que la date et le numéro de vol. Le document est disponible dans l’avion et peut être également téléchargé en cliquant ici. Ensuite, le passager recevra un QR code scannable à l’aéroport.

Dans l’aéroport Barcelona – El Prat, des caméras thermiques repèrent si certains voyageurs dépassent 37,5 de fièvre. Si après plusieurs prises, il est confirmé que le passager présente de la fièvre, il devra passer un test PCR.

Les personnes accompagnant les voyageurs ne peuvent pas accéder aux terminaux.

Face à la faible affluence du Prat, à partir du mois de décembre, le terminal 2 sera fermé. Tous les vols devront décoller et atterrir via le terminal 1.

Passer la frontière France Espagne en train

Contacté par Equinox, Antonio Carmona Arevalo du service communication de Renfe Catalogne explique “le titre de transport est indépendant de la raison de la mobilité de chaque personne”.

Comme pour l’aéroport, seuls ceux rentrant à leur domicile ou voyageant pour le travail, pour raison de santé ou force majeure, peuvent circuler. Il a également ajouté que “pour le moment, Renfe maintient son offre actuelle de trains Rodalies, TGV et Longue Distance”.

Il est possible de venir en Catalogne durant le couvre-feu ou le bouclage du week-end uniquement en cas de force majeure ou motif autorisé (pour rejoindre son domicile, assister à un rendez-vous médical ou pour une raison professionnelle). Des cas qui doivent être dûment justifiés.



Par ailleurs, le Pays Basque est également bouclé. La région a décrété une quarantaine. Il n’est possible d’entrer ou de sortir du Pays Basque qu’en cas de force majeure : travail, rendez-vous médical ou s’occuper d’une personne dépendante.

De son côté la France a mis en place un confinement, on peut donc s’y rendre uniquement pour des raisons professionnelles, raisons de santé, pour prendre soin d’un proche dépendant ou cas de force majeure.

Les compagnies SNCF – Renfe assurent deux trains par jour dans les deux sens. Les lignes relient Barcelone et Paris ou Marseille. Les trains desservent les gares de Paris, Valence, Marseille, Aix-en-Provence, Avignon, Nîmes, Montpellier, Sète, Agde, Béziers, Narbonne et Perpignan en France, ainsi que Figueras, Gérone et Barcelone en Espagne. Seule la ville de Toulouse est en encore à l’arrêt.

La station de Barcelone Sants a installé des caméras thermiques. Si un passager présente de la température supérieure à 37,5 degrés, il ne pourra pas prendre le train.

Le masque est obligatoire dans le train et les gares.

Passer la frontière France Espagne en bus

En Espagne, il est uniquement autorisé de circuler pour raisons professionnelles, raisons de santé ou cas de force majeure. Cela vaut aussi pour les départs ou arrivées en bus.

De son côté la France a mis en place un confinement, on peut donc s’y rendre uniquement pour des raisons professionnelles, raisons de santé, pour prendre soin d’un proche dépendant ou cas de force majeure.

Que faire en cas de fermeture de la frontière France Espagne  ?

En cas de fermeture de la frontière, les voyageurs présents en Espagne pourront regagner leur domicile, peut-être au terme d’une quarantaine selon la situation sanitaire. Les personnes résidentes en Espagne se trouvant à l’étranger seront également autorisées à traverser la frontière pour regagner leur domicile.

Dans le cas particulier des Français qui vivent en Espagne, il est conseillé de toujours se déplacer avec son NIE ou padrón afin de pouvoir justifier de son lieu de résidence lors du passage à la frontière.


LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales