Covid Catalogne : grande campagne de dépistage

par Leslie Singla
covid catalogne croix-pharmacie-barcelone

Covid Catalogne. Le ministère de la Santé catalan annonce le lancement d’une grande campagne de tests massifs. Les pharmacies seront mises à contribution.

« Sortir dans la rue pour chercher le virus », tel est le nouvel objectif pour freiner la propagation du Covid Catalogne. Alba Vergés, ministre de la Santé catalane, a expliqué aujourd’hui qu’une nouvelle campagne de tests massifs est en préparation. Pour la mettre en oeuvre, 500 dépisteurs supplémentaires s’ajouteront aux 2.500 qui existent actuellement et des SMS seront envoyés aux contacts de personnes positives.

Concrètement, la Catalogne souhaite réaliser des criblages massifs et quotidiens dans les maisons de retraite, afin d’identifier les personnes asymptomatiques et prendre des mesures. Du côté des clubs sportifs, les personnes de plus de 18 ans pourront se faire tester, car le taux d’incidence est important dans cette tranche d’âge jusqu’à 30 ans. La campagne débutera dans les communes et quartiers ayant le plus fort taux d’incidence. Lundi, des tests seront effectués à Rubí et à Terrassa. Les autorités sanitaires viseront ensuite d’autres zones ayant un taux d’incidence moins élevé.

Covid Catalogne : s’auto-tester en pharmacie

L’autre nouveauté réside dans la participation des pharmacies, où elles proposeraient l’auto-administration de tests PCR. « Le secteur a offert sa collaboration au ministère de la Santé catalan en cette période d’urgence sanitaire, que ce soit pour réaliser un test ou pour la vaccination » expliquait déjà Laura Clavijo, responsable communication de la Fédération des Associations des Pharmacies de Catalogne (FEFAC) en ce début de mois.

Chaque habitant pourrait aller récupérer un kit, après réception d’un courrier les invitant à le faire. Chaque personne devra ensuite ramener son échantillon à la pharmacie. Les résultats seront disponibles dans les 48h sur le site lamevasalut. Néanmoins, la Catalogne a encore besoin de plusieurs semaines avant de pouvoir mettre en place ce système. « Il faut bien l’expliquer. Nous avons déjà une logistique similaire pour le dépistage du cancer colorectal. Cette stratégie est 100% fiable avec les pharmacies et nous donne de bons résultats » explique Josep Maria Argimon, secrétaire général de la Santé.

Le dépistage massif a pour objectif de ralentir la propagation du coronavirus et de ne pas saturer les hôpitaux. La Generalitat prévoit de ce fait d’augmenter également le nombre de places disponibles en soins intensifs : 1.500 en créant cinq annexes d’hôpitaux. Même si aucune date n’a été avancée à ce sujet.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales