Nouvel An à Barcelone : le guide pratique

par Camélia Balistrou
Nouvel an à Barcelone

Nouvel An à Barcelone. La Generalitat a annoncé hier, lors d’une conférence de presse, qu’elle maintenait ses mesures restrictives pour le réveillon du Nouvel An. 

Quels sont les horaires du couvre-feu le soir du Nouvel An ?

Le soir du 31 décembre, le couvre-feu sera fixé à 1h et se terminera à 6 h du matin. Autre exception, le 5 janvier où il débutera à 23h. Hormis ces soirs-là, le couvre-feu est maintenu à 22 h.

À combien de personnes peut-on se réunir ?

Le droit de rassemblement est limité à 6 personnes, sauf le 31 décembre, ainsi que les 5 et 6 janvier où il sera possible de réunir 10 personnes maximum.

Où peut-on voir le feu d’artifice du Nouvel An à Barcelone ?

Cette année, le feu d’artifice sera décentralisé. Au programme, douze spectacles pyrotechniques auront lieu dans chaque quartier de Barcelone : Ciutat Vella, L’Eixample, Sants-Montjuïc, Les Corts, Sarrià-Sant Gervasi, Gràcia, Horta-Guinardó, Nou Barris, Sant Andreu y Sant Martí. La mairie de la ville souhaite rendre cet événement accessible à tous. Ainsi, une grande partie des Barcelonais pourra observer de leur fenêtre le spectacle d’une durée de 15 minutes. Le feu d’artifice sera également retransmis en direct sur la chaîne catalane TV3.

Les restaurants et bars sont-ils ouverts ?

Les bars et restaurants ne pourront ouvrir qu’entre 7h30 et 9h30 puis entre 13h et 15h30, même le 31 décembre. Ils seront autorisés à utiliser 30 % de leur capacité à l’intérieur, 100 % en terrasse. La distanciation entre les tables reste à deux mètres minimum.

Les discothèques sont-elles ouvertes ?

Les discothèques restent encore fermées, même pour le réveillon du Nouvel An.

 

Mobilités entre France et Espagne

Quelles sont les conditions du confinement périmétrique en Catalogne ?

Depuis l’instauration du « confinement périmétrique de la Catalogne » par le gouvernement catalan, la mobilité est limitée au niveau comarcal (équivalence d’une communauté de communes française) tous les jours de la semaine jusqu’au 11 janvier. Toutefois, depuis le 23 décembre et jusqu’au 6 janvier, il sera possible d’entrer et sortir de Catalogne, uniquement, pour rendre visite à des proches pendant les fêtes.

Retrouvez la liste des comarques et les communes associées en cliquant ici.

Il existe néanmoins quelques exceptions qui permettent d’éviter ce confinement périmétrique comme le cas de force majeure, l’assistance aux centres, services et établissements sanitaires et sociaux, l’obligations professionnelles, commerciales, institutionnelles ou légales, le retour au lieu de résidence habituelle, etc.

En plus de ces exceptions, il est uniquement autorisé de quitter son canton (comarca) accompagné de sa bulle sociale, c’est-à-dire le cercle familial intime ou personnes vivant sous le même toit (y compris dans une résidence secondaire ou un logement touristique dans les limites de la Catalogne).

Je suis Barcelonais, puis-je rentrer en France pour le réveillon du Nouvel An ?

Une exception vient alléger le confinement périmétrique en vigueur : il est possible, depuis le 23 décembre et toujours jusqu’au 6 janvier, d’entrer ou sortir de Catalogne pour rendre visite à des proches. Il est donc possible pour un Barcelonais de voyager en France pour les fêtes de fin d’année. La Catalogne a annoncé que pour faciliter les contrôles de police, qui seront renforcés durant ces dates, un certificat auto-responsable est à télécharger ici.

Puis-je venir passer le réveillon du 31 décembre en Catalogne si je ne suis pas résident permanent ?

L’assouplissement du confinement périmétrique vaut aussi pour les étrangers voulant rendre visite à des résidents catalans. Les Français de Catalogne pourront donc rentrer en France et les Français ayant des proches en Catalogne pourront également entrer dans la région pour leur rendre visite. Là aussi, un certificat auto-responsable à télécharger et à compléter sera nécessaire afin de faciliter les contrôles de police.

Puis-je rejoindre ma résidence secondaire en Catalogne pour le Nouvel An ?

La Generalitat ne permet pas de se rendre dans une résidence secondaire en Catalogne si l’on n’habite pas de manière permanente dans la région. Le décret précise une exception : il est possible de se déplacer dans les limites de la Catalogne pour se rendre, uniquement avec sa famille proche ou sa bulle sociale, dans un hôtel, une maison de campagne ou une résidence secondaire. Mais il s’agit d’une modalité qui ne concerne que les personnes habitant en Catalogne qui souhaitent se rendre dans leur seconde résidence.

Il n’est donc pas possible pour un Français habitant en France de venir dans sa résidence secondaire catalane. Tout comme il n’est pas permis à un Madrilène, par exemple, de pénétrer sur le territoire catalan pour se rendre dans sa résidence secondaire.

Contacté par Equinox, le ministère catalan de l’Intérieur confirme qu’une amende de 600 euros sera infligée aux contrevenants, ajoutant qu’un renforcement des contrôles policiers est prévu pour la période des vacances.

Faut-il effectuer un test PCR pour aller en Espagne ?

Tout voyageur arrivant de France, Belgique ou autre pays dit à risque doit présenter le résultat négatif d’un test PCR réalisé dans les 72 heures précédant l’arrivée dans le cas d’un trajet en avion ou en bateau. Le test n’est pas obligatoire pour une arrivée en train, voiture ou bus.

Faut-il effectuer un test PCR pour rentrer en France ?

Non, pour l’instant la France n’a pas imposé cette condition aux voyageurs venant d’Espagne.

 

Restrictions en Catalogne : lire le décret du gouvernement Catalan

 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales