Pourquoi l’Espagne augmente le prix de l’électricité en plein hiver

par Leslie Singla

Face à la vague de froid, le prix de l’électricité s’envole en Espagne. L’augmentation se répercutera sur les factures de certains consommateurs. Explications. 

Alors que l’Espagne affronte des températures exceptionnellement basses, le prix de l’électricité lui n’a jamais été aussi élevé. Samedi à 20h, les habitants ont payé quatre fois plus cher qu’en moyenne. Hier, le prix du mégawatt-heure était de 121,14 euros entre 20h et 21h. Il s’agit du deuxième prix le plus coûteux depuis l’existence de ces registres. En comparaison avec le lundi 4 janvier, la hausse s’élève à plus de 30%. Le prix s’affiche en kilowatt-heure (kWh) ou mégawatt-heure (MWh).

Plusieurs tarifs

Depuis 2009, l’électricité est libéralisée en Espagne. Les consommateurs peuvent donc choisir leur compagnie et leur tarif. Concrètement, ils ont le choix entre deux types de tarifs : fixe ou variable. Le premier permet de connaître le prix à l’avance et qu’il soit stable toute l’année. Il existe de nombreuses compagnies dans le marché libre.

Le second correspond au tarif PVPC, Prix Volontaire au Petit Consommateur. C’est le marché régulé. Il concerne les consommateurs ayant une puissance inférieure à 10 kW, soit la plupart des particuliers. Il se calcule à partir du prix que coûte de produire l’électricité dans le pays. Ce dernier dépend de l’offre et de la demande. Il varie donc chaque heure et chaque jour.

nuit blanche barceloneParmi ces deux tarifs, les consommateurs peuvent opter pour le prix classique ou le prix avec discrimination horaire, c’est-à-dire qu’il peut être moins élevé à une période de la journée.

Fonctionnement du tarif PVPC

Le tarif PVPC signifie que les clients paient donc le prix « réel » de l’électricité, tel qu’il est sur le marché. Il est fixé par le ministère de l’Industrie. Comme ce tarif diffère chaque heure et chaque jour, il s’avère très compliqué d’effectuer une estimation à l’avance de sa facture mensuelle.

À l’origine, le réseau électrique indique que ce tarif permet aux consommateurs de réaliser des économies. Ils peuvent consommer aux heures les moins coûteuses et éviter de payer plus cher que le prix réel du marché. Mais les habitants vivent une autre réalité ces derniers jours. Les basses températures obligent à consommer plus de chauffage par exemple. Les compagnies doivent donc produire plus d’énergie, ce qui leur coûte plus cher. Le prix sera donc élevé.

Le réseau électrique d’Espagne publie sur son site officiel les prix s’appliquant dans les 24h du jour du jour suivant.

L’électricité s’avère habituellement moins chère durant d’autres saisons, comme le printemps. L’année 2020 aura finalement était la plus basse depuis 16 ans, en raison du confinement et du ralentissement de l’activité, avec un prix moyen de 33,96 euros/MWh.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales