Catalogne : percée de Vox dans les zones touristiques

Par Nico Salvado
Vox Catalogne

Sea, Vox and Sun. L’extrême droite réalise ses meilleurs scores en Catalogne dans les zones touristiques et les stations balnéaires.

Avec onze députés, Vox devient le quatrième parti de la chambre des députés catalans. Il est possible de dessiner la carte du vote d’extrême droite en Catalogne : une ligne qui va des beaux quartiers sur les hauteurs de Barcelone jusqu’à la zone du Val d’Aran, en passant par les stations balnéaires.

Les meilleurs scores du parti, avec 20% des voix, ont été réalisés dans les quartiers barcelonais, à Sarrià principalement dans le bureau de vote de la carrer Ferran Agulló, et dans Les Corts au bureau de la Ronda del Mig.

Sea, Vox and Sun

Vient ensuite Salou, la célèbre station balnéaire proche de Tarragona et du parc d’attractions Port Aventura qui a accordé 18,2% au parti droitier. Et ce n’est pas une exception, les fiefs du tourisme de masse offrent des scores à Vox au-dessus de sa moyenne de 9% : Castelló d’Empúries (17%), Roses (15,6%) et Lloret de Mar (12,3%) pour la zone nord. Roda de Berà, Mont-roig del Camp, Cunit, Cambrils, Calafell sont tous au-dessus de 12% pour la zone sud.

Toutes ces communes ont un point commun : elles sont paralysées économiquement depuis le début de la pandémie. A Salou, un seul hôtel sur cinq a pu ouvrir cet été et en ne remplissant que 30% de ses chambres. Ces villes possèdent également de fortes communautés immigrées qui sont venues s’installer pour travailler sur les chantiers lors du boom immobilier et de la bétonisation de la côte. Le discours anti-immigration a pu là aussi fonctionner à plein régime.

Pas seulement, des immigrés venus hors de l’Espagne. Vila-seca, voisine de Salou affiche un score de 19,3% pour l’extrême droite. Une petite commune où la communauté andalouse est très présente. Les familles se sont installées dans les années 90 pour y construire Port Aventura. Tous les représentants de Vox dans les bureaux de vote étaient d’origine andalouse dimanche dernier.

On observe également un très fort transfert de voix, entre la droite libérale Ciudadanos et Vox dans ces communes. L’extrême droite s’est également bien mobilisée, dans un contexte d’abstention généralisée.

Lire aussi : Elections Catalogne : les gagnants et les perdants

 

 

Recommandé pour vous