Refus du vaccin Covid : la Galice inflige des amendes

par Rédaction Equinox
Publié le Modifié le
Covid

Le conseil régional de Galice dirigé par les conservateurs approuve aujourd’hui une loi permettant de verbaliser les personnes refusant le vaccin contre la Covid.

Entre 1.000 et 600.000 euros pour un refus de vaccination contre la Covid, c’est ce que risqueront les récalcitrants en Galice dans le nord-ouest de l’Espagne. Le Partido Popular (droite équivalente des Républicains en France) fait voter ce soir son texte au parlement regional. Le délit le plus grave, sanctionné par une amende de 600.000 euros, est celui du «refus injustifié» de se faire vacciner «lorsqu’il existe un risque très grave ou une atteinte à la santé de la population». 

Le Partido Popular dispose de la majorité absolue au conseil régional de Galice pour voter son texte. Les partis d’opposition de gauche ont critiqué lors du débat sur le projet de loi, cette «vaccination obligatoire», qui va donner des ailes aux « révisionnistes du Covid ». 

Doutes sur la légalité du texte

Une opposition qui s’interroge sur la constitutionnalité de cette loi régionale. Le Partido Popular affirme que la loi de santé de 1986 octroie aux régions la compétence exclusive pour sanctionner des infractions à la santé publique. Pour arbitrer le conflit, la gauche pourrait saisir le conseil constitutionnel espagnol qui tranchera la question.

Une première en Espagne, mais qui pourrait faire un effet boule de neige. D’autres régions pourraient suivre le chemin de la Galice. De son côté le gouvernement espagnol rappelle qu’il ne veut rendre ni le vaccin obligatoire, ni légiférer en ce sens.

 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales