L’Espagne veut un passeport sanitaire avant l’été

par Rédaction Equinox
passeport sanitaire aéroport barcelone el prat

La ministre de l’Économie veut un passeport sanitaire avant l’été, l’estimant «fondamental» pour le tourisme.

La vice-présidente du gouvernement espagnol et ministre de l’Économie Nadia Calviño appuie sans réserve la proposition de l’Union Européenne de créer un passeport sanitaire. « Il doit arriver avant l’été », a déclaré la ministre dans une interview ce matin sur la chaîne publique TVE. C’est « fondamental pour le tourisme » a ajouté Calviño.

La ministre annonce dans les prochains jours une réunion entre tous les ministères concernés pour examiner les formules juridiques qui devraient permettre de créer ce passeport. Il faudra « restaurer la confiance des citoyens et des touristes » tente de positiver la ministre.

Passeport sanitaire en Espagne et doutes légaux

Cependant, au-delà de l’optimisme de la ministre en charge de l’économie, ce document ne fait pas l’unanimité. Le docteur Fernando Simon, principal conseiller sanitaire du gouvernement qui commente les chiffres de l’épidémie chaque soir, a émis ses doutes sur les garanties juridiques d’un tel passeport.

Par ailleurs, cette annonce intervient dans une campagne de vaccination au rythme ralenti. Seuls 5,42 % des Espagnols ont reçu à l’heure actuelle les deux doses du vaccin. Loin de l’objectif des 70% annoncés pour septembre par le gouvernement espagnol.

Pour devenir valide en Espagne, le passeport devra être encadré par une loi présentée en Conseil des ministres et ensuite validée par le parlement espagnol.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales