Covid Espagne : la crainte d’une quatrième vague

par Nico Salvado
Covid Espagne

Covid Espagne. Avec l’assouplissement des mesures restrictives, l’arrivée de touristes et les déplacements des vacances de Pâques, l’Espagne craint une quatrième vague de Covid-19. Après une forte baisse, les chiffres de l’épidémie connaissent une légère hausse. 

Avec une incidence de 127 cas pour 100.000 habitants, l’épidémie de Covid-19 en Espagne est sous contrôle. On reste cependant assez loin du seuil optimal de 25 cas pour 100.000 personnes qui permettrait de revenir à une vie normale. L’Espagne, dans une Europe frappée de plein fouet par la pandémie, semble un îlot plutôt préservé. Les services de santé espèrent pouvoir maintenir la tendance jusqu’à l’été en regardant cependant avec angoisse le voisin français. Dimanche, l’Hexagone a atteint un nouveau record de personnes hospitalisées : 4.406.

« La situation en France est compliquée et n’aide pas à gérer le fragile équilibre que nous avons en Catalogne » confie à Equinox, Sergio Alonso, chercheur au sein du Biocomsc, organisme scientifique conseillant la Generalitat.

L’arrivée des touristes en Espagne inquiète

Si les régions espagnoles, en vertu de l’état d’urgence se sont barricadées pour empêcher le tourisme intérieur, les frontières restent paradoxalement ouvertes. L’afflux de touristes en Catalogne, Canaries et Baléares pourrait rapidement inverser la tendance à la baisse de l’épidémie.

Par ailleurs, les gouvernement les plus sévères sanitairement comme la Catalogne, face à la fatigue pandémique de la population, ont dû aussi relâcher les mesures les plus restrictives. Depuis une semaine, la Catalogne a levé le confinement périmétrique intérieur. Ce qui a suscité un exode massif de Barcelonais vers les zones rurales, après 2 mois et demi d’enfermement dans la jungle de béton de la capitale catalane.

Le commerce est de nouveau ouvert, de la petite boutique aux grands centres commerciaux. Avec l’arrivée du printemps, le couvre-feu pourrait être également assoupli. Pour le moment le Catalogne ne cède pas au secteur de la restauration et refuse d’ouvrir les établissements au-delà de 17h. Les boites de nuit ne sont pas non plus autorisées à ouvrir et les événements festifs doivent avoir lieu avec des participants assis.

« Nous commençons à sentir les effets de l’ouverture de la mobilité avec une légère augmentation des cas » explique Sergio Alonso. « Pour le moment nous pouvons encore éviter une quatrième vague si les chiffres n’augmente pas trop, il faut prudence garder et respecter scrupuleusement les restrictions qui sont encore en vigueur » complète Meritxell Budo, porte-parole du gouvernement catalan. Pour le moment il n’y a pas de 4e vague, mais le risque est toujours présent surtout si la campagne de vaccination n’avance pas plus vite selon Sergio Alonso.

Covid Espagne : la quatrième vague gâcherait la saison estivale.

Les autorités sanitaires sont lucides : si une quatrième vague de Covid-19 se déclenche après les vacances de Pâques, il faudra cohabiter avec des restrictions durant la saison estivale. L’objectif commun des autorités et du secteur du tourisme est de ne pas vivre un été catastrophique comme celui de 2020. Même si personne ne croit que l’on reviendra à un niveau de normalité digne de l’année 2019.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales