Rébellion autour du port du masque à la plage en Espagne

par Rédaction Equinox
port du masque à la plage en Espagne

Le décret promulgué rendant obligatoire le port du masque à la plage en Espagne sème le malaise dans certaines régions. L’Andalousie. les Canaries et les Baléares refusent la mesure. La Catalogne entretient le flou.

Le texte officiel publié mardi précise que le port du masque est imposé dans tout espace public, quelle que soit la distance sociale. Jusqu’à présent, la réglementation nationale exigeait le port du masque à l’extérieur uniquement lorsque la distance entre les personnes était inférieure à un mètre et demi, bien que les régions pouvaient durcir localement cette règle.

La nouvelle réglementation rend obligatoire le port du masque sur les plages et au bord des piscines partout en Espagne. Une mesure nationale qui devait être indérogeable régionalement. Sauf que les régions espagnoles disposent des compétences en matière sanitaire. Le gouvernement espagnol a donc dû faire marche arrière hier soir et laisse le champ libre aux exécutifs régionaux.

Les régions qui ne rendront pas obligatoire le port du masque à la plage

Plusieurs régions ont donc décidé de ne pas l’appliquer afin de ne pas rajouter à leurs citoyens davantage de fatigue pandémique. Les Baléares n’accompliront pas la norme. La responsable régionale de la santé publique, Patricia Gómes, a expliqué que s’il y a une distance sociale sur la plage, le masque ne sera pas obligatoire. Cependant, Gómes précise que si des groupes de plus de 6 personnes se forment sur la plage, le port masque deviendra impératif.

Le président de la région de Valence, Ximo Puig, a déclaré que le port du masque à la plage n’était pas nécessaire car ce sont des endroits « sûrs sanitairement ».

Le gouvernement des Canaries va dans le même sens, selon le porte-parole régional Julio Pérez : « le masque à la plage doit être porté dans certaines situations mais sans devenir systématique et obligatoire ».

Le responsable de la santé publique dans la région de Cantabrie est du même avis. Miguel Rodríguez estime que le masque est le « principal outil protecteur pour lutter contre la pandémie, mais ne souhaite pas rendre son port obligatoire à la plage ».

En Catalogne, c’est le flou artistique. La ministre régionale de la Santé, Alba Verges, a déclaré hier en conférence de presse que la situation en Catalogne restait inchangée et que le port du masque était obligatoire depuis un an sur tout l’espace public. A la question directe : « faut-il le porter sur la plage? », Alba Verges n’a pas souhaité répondre, préférant commenter que le gouvernement espagnol créait de la confusion autour de la norme. Contacté par Equinox, le ministère catalan de la Santé a formulé la même réponse absconse : la situation demeure la même que lors de l’été 2020.

Rébellion autour du port du masque à la plage en Espagne

 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales