À Barcelone, un week-end rythmé par des fêtes illégales

par Camélia Balistrou
fêtes illégales

Les fêtes illégales à Barcelone se multiplient. Le non-respect des gestes barrières se normalise et inquiète. Retour sur un week-end agité. 

Rassemblement sur la Barceloneta

Ce vendredi, une centaine de Barcelonais s’est retrouvée sur la plage pour organiser une fête improvisée. De nombreuses vidéos de l’événement ont été partagées sur Twitter. On peut y voir de nombreuses personnes danser sans respecter les gestes barrières. Les riverains et les restaurateurs à proximité du lieu ont dénoncé cette fête en invoquant l’irresponsabilité des participants, mais aussi la multiplication de ces événements avec l’arrivée des beaux jours. Les forces de l’ordre sont donc intervenues et ont délogé environ 80 participants.

À Poble Nou, 90 personnes surprises en train de faire la fête

Dans un local du quartier de Poble Nou, les policiers ont découvert 90 personnes en train de faire la fête illégalement. Là aussi, le respect des gestes barrières n’était pas au rendez-vous. Les forces de l’ordre ont inspecté le local et ont évacué tous les participants. L’intervention de la Guardia Urbana est survenue peu de temps après l’alerte d’un voisin.

De nombreux botellones à Barcelone

Ce week-end encore, les botellones ont rassemblé des centaines de Barcelonais. Selon des sources municipales, dans l’après-midi de vendredi, 300 personnes ont été délogées de la Plaza dels Àngels, près du MACBA. Durant cette intervention, des contrôles corporels ont été opérés pour éviter une récidive de ces beuveries illégales en pleine pandémie.

botellon 01

Au paseo del Born, 150 personnes ont été évacuées par les agents de la Guardia Urbana vendredi soir. Après cette intervention, des patrouilles ont surveillé la zone pour empêcher de nouveaux rassemblements rapporte Metropoli Abierta.

Fête illégale dans un bar de Sant Feliu

33 personnes se sont réunies, vendredi, dans un bar de Sant Feliu de Llobregat, près de Barcelone. Ces derniers ont organisé une fête durant laquelle personne ne portait de masque et où les distances de sécurité n’étaient pas respectées souligne les Mossos. Il s’agissait d’une fête d’anniversaire rapporte le média Metropoli Abierta. Cette célébration a été interrompue après l’appel d’un voisin inquiet du non-respect des mesures anti-Covid.

 


Lire aussi : Barcelone en guerre contre les fêtes illégales


 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales