Le visage du prochain gouvernement catalan

par Nico Salvado
Publié le Modifié le
gouvernement catalan

Le bloc indépendantiste catalan avec 70 députés sur 135 dispose d’une majorité confortable pour diriger la Catalogne. Depuis deux mois et demi, à cause des divisions partisanes, la formation du nouvel exécutif est noyée dans d’interminables négociations. Cependant quelques éléments permettent de dessiner le visage du futur gouvernement. 

Sauf coup de théâtre, Pere Aragonès, le leader de la gauche indépendantiste modérée, sera le prochain président de la Catalogne. La numéro 2 du gouvernement sera Elsa Artadi, proche de Carles Puigdemont et représentante de la ligne dure du séparatisme. Elsa Artadi, diplômée d’Harvard, héritera du portefeuille de l’économie. La gauche veut garder les budgets du fond de relance européen en les distribuant via un commissaire rattaché à la présidence de la Generalitat. Hors de question pour le camp Puigdemont qui veut gérer le plan depuis le ministère de l’Économie.

Les deux promesses annoncées par le candidat Pere Aragonès de création d’un ministère de l’Environnement et un autre de l’Égalité prendront forme dans le prochain gouvernement. La gauche veut mixer l’environnement avec l’actuel ministère de l’Action étrangère, ce qui est un non sens pour Junts Per Catalunya, le parti de Carles Puigdemont. En ce qui concerne le ministère de l’Égalité, il est quasiment certain que l’écrivaine indépendantiste Jenn Díaz en sera la titulaire.

Jenn Díaz

Jenn Díaz

La réforme des Mossos d’Esquadra au sein du ministère de l’Intérieur sera à la charge de la gauche et potentiellement dirigée par l’actuelle ministre de la justice Ester Capella. Dans un tête-à-queue, l’actuel ministre de l’Intérieur, l’avocat Miquel Samper de Junts Per Catalunya, prendrait les rênes de la justice.

Bataille sanitaire

Si la gauche détient le ministère de l’Intérieur, Junts Per Catalunya veut récupérer celui de la Santé. L’idée est de se partager le commandement au sein du Procicat. L’organe en charge de la décision des mesures de restrictions pour lutter contre le Covid-19 est dirigé par les ministères de la Santé et de l’intérieur, via des experts envoyés par chaque département. Junts Per Catalunya souhaite que l’actuel conseiller sanitaire du gouvernement, l’épidémiologiste Josep Maria Argimon devienne le nouveau ministre de la Santé.

La bataille fait rage entre le camp Puigdemont et la gauche pour diriger le puissant service de diffusion de publicité institutionnelle avec ses 24 millions d’euros de budget destiné aux médias en Catalogne.

Par ailleurs, le prochain gouvernement sera 100% paritaire que ce soit avec les ministres, mais aussi les secrétaires généraux et les directeurs de tous les services du gouvernement catalan.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales