Pourquoi y a-t-il un hibou géant à Barcelone ?

Par Clémentine Laurent
Hibou de Barcelone

Vous l’avez certainement déjà croisé et, même si vous ne l’avez pas remarqué, soyez bien certains que lui vous a vu. Un gigantesque hibou surveille de son regard jaune la plaça de Mossèn Jacint Verdaguer depuis plus de 50 ans. Un oiseau nocturne, fait de métal et d’ampoules, devenu au fil du temps un symbole de Barcelone… qui a pourtant failli disparaître.

Nous sommes dans les années 1960. De nuit, la Diagonal brille de mille panneaux publicitaires illuminés. Mais un géant du secteur de la publicité lumineuse, Rótulos Roura, veut dépasser ses concurrents. Il installe un oiseau titanesque, sur le toit du numéro 372 de la Diagonal, doté d’yeux jaunes et ronds qui s’éclairent la nuit tombée.

Le hibou de la plaça Verdaguer gagne en popularité et, dans les années 1970, il devient bien plus qu’un simple panneau publicitaire : c’est un personnage caractéristique de Barcelone.

Le hibou, espèce en voie d’extinction à Barcelone

Mais les années 1990 et l’essor de la chasse à la pollution lumineuse mettent l’oiseau en danger d’extinction. Pour survivre, il se fait plus discret et ferme les yeux, la nuit. Il échappe à la mort en 2004, alors que foule d’autres panneaux publicitaires sont retirés de Barcelone. Les habitants sont bien trop attachés à l’oiseau pour le voir disparaître, et il est devenu un symbole de la ville, tout comme le thermomètre géant de la Porta de l’Àngel dont on vous a déjà raconté l’histoire.

Aujourd’hui, après un brin de toilette en 2011, le hibou de Rótulos Roura surveille toujours les passants du haut de son poste, et après un brin de toilette en 2011, il a même rouvert ses yeux jaunes dans la nuit de Barcelone.

Recommandé pour vous