ENQUÊTE : Barcelone perd ses plages

Par Clémentine Laurent

Il ne s’agit pas d’un risque potentiel, mais d’un fait : avec l’élévation du niveau de la mer, plusieurs plages barcelonaises seront submergées, même dans les scénarios les plus optimistes.

Dans 20 ans, la célèbre vue depuis la plage de Sant Sebastià ne sera plus qu’un souvenir. La mer aura monté d’entre 1,5 et plus de 4 mètres, selon les différents scénarios*, conséquence directe du réchauffement climatique. Et ce n’est pas la seule plage de Barcelone à en ressentir les effets : dans le pire des cas, l’eau pourrait monter jusqu’à 2,5 mètres sur toutes les côtes de la ville en 2100 et certaines plages disparaîtraient totalement**.

Et s’il peut être difficile de s’imaginer les plages de Barcelone dans 10, 50 ou 100 ans, des outils comme Climate Central existent pour s’en faire une idée. L’ ONG américaine propose une carte interactive où l’on peut visualiser ce à quoi devrait ressembler la côte de Barcelone dans le futur, allant du scénario le plus optimiste au plus pessimiste. Et le résultat est sans équivoque : les plages de Barcelone sont en danger.

Plages Barcelone

[Niveau de la mer en 2021 à Barcelone V.S. projection du niveau de la mer en 2030 à Barcelone,
dans un scénario optimiste d’actions rapides et efficaces. Sources : Google Maps / Climate Central]

Le problème est d’autant plus important que le niveau de la mer varie aussi en fonction de la houle lors de tempêtes par exemple, alarme le responsable des plages de l’Aire métropolitaine de Barcelone, Daniel Palacios. « On a battu des records de durée et de hauteur de la houle durant les dernières tempêtes ».

Les plages protègent Barcelone de la mer

Pour une ville aussi touristique que Barcelone, perdre (même en partie) ses plages représente déjà un problème de taille. « Mais la plage n’est pas seulement une attraction touristique, c’est un véritable élément protecteur de la ville », s’exclame Daniel Palacios. « Elles protègent les infrastructures qui sont derrière elles, c’est pour cela qu’il faut les conserver. »

Car la ville en elle-même est aussi en danger, même si l’eau n’arrive pas en temps normal dans les rues. Une étude lancée par la mairie* reconnaît que certaines infrastructures barcelonaises sont hautement vulnérables à l’élévation du niveau de la mer, au point de cesser totalement de fonctionner, comme presque tout le réseau électrique, des infrastructures liées à l’eau potable, les réseaux de transports ou encore l’aéroport. Et en cas de tempêtes, certains quartiers seront encore plus exposés, comme la Barceloneta, selon Javier Martin Vide, professeur de géographie physique à l’Université de Barcelone et spécialiste en climatologie.

Que font les autorités pour protéger les plages de Barcelone ?

« La mairie de Barcelone a lancé un Plan Climat en 2018 et déclaré l’urgence climatique en 2020, et commence à développer des actions d’adaptation. Mais pour le moment, dans le cas de l’augmentation du niveau de la mer, elles ne sont pas concrètes », affirme le spécialiste.

L’Aire métropolitaine de Barcelone, elle, a déjà lancé certains travaux pour « renforcer » les plages éviter leur désensablement (phénomène naturel qui s’ajoute au problème), comme la construction d’un épi près de la plage de Sant Sebastià.

Plage Barcelone

Chiringuito sur la plage de Sant Sebastià, Barcelone.
Photo : Clémentine Laurent

Mais le problème ne peut pas être résolu au niveau local, pour Daniel Palacios. « Les compétences pour faire des travaux ou transvaser de grandes quantités de sable dépendent de l’État espagnol. On n’agit pas assez rapidement pour conserver les plages, l’administration reste lente, et les projets ont pris du retard à cause de la Covid. » L’État a déjà commencé certains travaux, comme sur les digues de la plage de Sant Sebastià pour mieux résister aux tempêtes, mais rien pour les protéger de l’élévation du niveau de la mer.

Parallèlement à cela, la mairie a lancé des actions pour lutter contre le changement climatique, cause directe de l’élévation du niveau de la mer. Mais, même si les différents échelons administratifs se mettent d’accord et agissent rapidement et efficacement, la montée des eaux reste inévitable. Dans quelques années, la Méditerranée aura grignoté les plages et certains quais de Barcelone, preuve indéniable que les activités de l’Homme ont des conséquences directes sur son environnement.

 

*Ajuntament de Barcelona : Pla estratègic dels espais litorals de la ciutat, Anàlisi de riscos i resiliència litoral, juillet 2018

**Ajuntament de Barcelona : Resum executiu, Inundació marítima (Pla Clima), 2017

Recommandé pour vous