L’Espagne va devenir un grand studio de tournage

Publié le Mis à jour le
casa de papel

Si l’Espagne est connue pour être un western politique à rebondissements, le gouvernement veut réellement attirer les professionnels nord-américains du cinéma.

Le pays a déjà par le passé accueilli de nombreux tournages : des westerns italiens dans le désert d’Almeria en Andalousie jusqu’aux épisodes de Game of Trones à Gérone. La semaine dernière lors d’un déplacement officiel aux Etats-Unis, le Premier ministre Pedro Sanchez a fait la promotion de l’Espagne devant les grands producteurs.

Le gouvernement souhaite que le pays devienne un grand plateau pour l’industrie audiovisuelle, en pleine expansion avec l’essor des plateformes. L’Espagne veut remplacer Londres, décor préféré des sociétés de production mais spot qui se trouve déstabilisé en raison du Brexit. Pour ce faire, le gouvernement propose une simplification administrative avec un «visa accéléré» pour les travailleurs du secteur. Par ailleurs, les salariés des productions américaines pourront débarquer en Espagne sans avoir à subir les restrictions dues à la pandémie de Covid-19.

Multiplier l’effet Casa de Papel

Pour compléter son offre, Pedro Sanchez sort la carte bleue et a annoncé devant les patrons de Netflix, HBO-Warner, NBC Universal, Apple TV, Disney, Paramount et Amazon Studios le plan ‘Espagne, hub audiovisuel’. Un investissement public de 16 milliards d’euros, distribué sous forme de subventions, qui a pour objectif de booster de 30% la production audiovisuelle espagnole à la fin de la période 2021-2025.

L’Espagne dispose d’une belle carte de visite grâce à Netflix qui a été le premier géant du secteur à s’installer en Espagne. La Casa de Papel, l’une des séries majeures de la plateforme, tournée à Madrid et en Andalousie, est un succès mondial. Le gouvernement a tissé de forts liens avec Netflix et espère que les autres acteurs du secteur audiovisuel suivront la dynamique.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous