Tests PCR en Espagne : le point de la semaine

Publié le Mis à jour le
Tests PCR en Espagne




Tests PCR en Espagne. Les conditions pour passer la frontière franco-espagnole sont revues chaque semaine selon l’évolution de l’épidémie. Le point sur les mesures en vigueur la semaine du 2 au 8 août 2021. 



Quelles sont les conditions pour passer la frontière en voiture ou en bus ?

Dans le sens de la France vers l’Espagne

Du 2 au 8 août, les Français en provenance de Corse, Martinique, Auvergne-Rhône-Alpes, Guadeloupe, Guyane, Ile-de- France, La Réunion, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre — Val de Loire, Grand Est, Hauts-de- France, Normandie y Pays de la Loire, considérées comme des zones à risque par l’Espagne, devront se munir d’un test PCR de moins de 72 heures ou antigénique de moins 48 heures ou présenter leur passeport sanitaire pour traverser la frontière espagnole.

Les habitants des régions de France métropolitaines non-mentionnées dans la liste des zones à risques peuvent traverser la frontière, jusqu’au 8 août, sans présenter de test PCR ou antigénique, et ce, même en n’étant pas vaccinés. Les précisions du ministère des Affaires étrangères espagnol sont à retrouver ici.

Pour les voyageurs ayant été infectés par la Covid-19, il est également possible de présenter un certificat de rétablissement (certificado de recuperación), sur lequel les informations suivantes doivent être mentionnées : nom, prénom, type du test effectué, date du test diagnostiquant la positivité au SARS-CoV-2 et le pays où il a été réalisé. Ce certificat, rédigé en espagnol, anglais, français ou allemand, est valable sous forme papier ou numérique. Le résultat positif du test PCR rend valide le certificat de rétablissement 11 jours après la réalisation de ce test et ne doit pas excéder 180 jours.

Chaque fin de semaine, la liste des pays à risque est mise à jour sur le site du ministère espagnol de la Santé et est consultable ici.



Dans le sens de l’Espagne vers la France

Les contrôles ont été renforcés à la frontière terrestre Espagne-France, même s’ils ne sont pas systématiques.

– Personnes non vaccinées ou vaccinées il y a moins de deux semaines

Les voyageurs de plus de 12 ans doivent présenter un résultat négatif de test PCR ou antigénique (TAG) réalisé moins de 24 heures avant le départ . Il est possible de consulter sur le site du ministère de l’Intérieur français les conditions de déplacements internationaux vers la France.

Seuls les professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité sont exemptés d’un test, ainsi que les cas suivants uniquement pour la frontière terrestre :

– déplacements d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence.
– déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un test ou examen de dépistage.



– Personnes vaccinées

Le site du gouvernement français indique que les personnes vaccinées pourront voyager sans test : deux semaines après la 2ème injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ; quatre semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Janssen/Johnson&Johnson) ; et deux semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (une seule injection nécessaire). Les voyageurs doivent pouvoir présenter un document attestant avoir reçu les doses.

Plus de précisions sur le site du gouvernement français à consulter ici.



Quelles sont les conditions pour passer la frontière France Espagne en avion ?

Dans le sens de la France vers l’Espagne

Dans les 48 heures avant le vol, les voyageurs doivent remplir un formulaire, comprenant toutes leurs informations et qui atteste qu’ils ont tous les documents demandés, afin d’obtenir un QR code. Ce dernier doit être présenté à l’aéroport, il sera scanné pour permettre au voyageur d’accéder au terminal. Le document est disponible sur le site du ministère de la Santé ici.

Du 2 au 8 août août, les Français en provenance de Martinique, Corse, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Auvergne, Rhône-Alpes, Bretagne, Grand Est, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire et Provence Alpes-Côte d’Azur, considérées comme des zones à risque par l’Espagne, devront se munir d’un test PCR de moins de 72 heures ou antigénique de moins 48 heures ou présenter leur passport sanitaire pour traverser la frontière espagnole. Les habitants des régions de France métropolitaines non-mentionnées dans la liste des zones à risques peuvent traverser la frontière, jusqu’au 8 août, sans présenter de test PCR ou antigénique, et ce, même en n’étant pas vaccinés. Les précisions du ministère des Affaires étrangères espagnol sont à retrouver ici.

Pour les voyageurs ayant été infectés par la Covid-19, il est également possible de présenter un certificat de rétablissement (certificado de recuperación), sur lequel les informations suivantes doivent être mentionnées : nom, prénom, type du test effectué, date du test diagnostiquant la positivité au SARS-CoV-2 et le pays où il a été réalisé. Ce certificat, rédigé en espagnol, anglais, français ou allemand, est valable sous forme papier ou numérique. Le résultat positif du test PCR rend valide le certificat de rétablissement 11 jours après la réalisation de ce test et ne doit pas excéder 180 jours.

Chaque fin de semaine, la liste des pays à risque est mise à jour sur le site du ministère espagnol de la Santé et est consultable ici.



Dans le sens de l’Espagne vers la France

– Personnes non vaccinées ou vaccinées il y a moins de deux semaines

Les voyageurs de plus de 12 ans doivent présenter un résultat négatif de test PCR ou antigénique (TAG) réalisé moins de 24 heures avant le départ. Il est possible de consulter sur le site du ministère de l’Intérieur français les conditions de déplacements internationaux vers la France.

– Personnes vaccinées

Le site du gouvernement français indique que les personnes vaccinées pourront voyager sans test : deux semaines après la 2ème injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ; quatre semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Janssen/Johnson&Johnson) ; et deux semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (une seule injection nécessaire). Les voyageurs doivent pouvoir présenter un document attestant avoir reçu les doses.

Plus de précisions sur le site du gouvernement français à consulter ici.



Quelles sont les conditions pour passer la frontière France Espagne en train ?

Dans le sens de la France vers l’Espagne

Du 2 au 8 août, les Français en provenance de Martinique, Corse, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Auvergne, Rhône-Alpes, Bretagne, Grand Est, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire et Provence Alpes-Côte d’Azur, considérées comme des zones à risque par l’Espagne, devront se munir d’un test PCR de moins de 72 heures ou antigénique de moins 48 heures ou présenter leur passport sanitaire pour traverser la frontière espagnole. Les habitants des régions de France métropolitaines non-mentionnées dans la liste des zones à risques peuvent traverser la frontière, jusqu’au 8 août, sans présenter de test PCR ou antigénique, et ce, même en n’étant pas vaccinés. Les précisions du ministère des Affaires étrangères espagnol sont à retrouver ici.

Pour les voyageurs ayant été infectés par la Covid-19, il est également possible de présenter un certificat de rétablissement (certificado de recuperación), sur lequel les informations suivantes doivent être mentionnées : nom, prénom, type du test effectué, date du test diagnostiquant la positivité au SARS-CoV-2 et le pays où il a été réalisé. Ce certificat, rédigé en espagnol, anglais, français ou allemand, est valable sous forme papier ou numérique. Le résultat positif du test PCR rend valide le certificat de rétablissement 11 jours après la réalisation de ce test et ne doit pas excéder 180 jours.

Chaque fin de semaine, la liste des pays à risque est mise à jour sur le site du ministère espagnol de la Santé et est consultable ici.



Dans le sens de l’Espagne vers la France

– Personnes non vaccinées ou vaccinées il y a moins de deux semaines

Les voyageurs de plus de 12 ans doivent présenter un résultat négatif de test PCR ou d’un test antigénique (TAG) réalisé moins de 24 heures avant le départ. Il est possible de consulter sur le site du ministère de l’Intérieur français les conditions de déplacements internationaux vers la France.

Seuls les professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité sont exemptés d’un test, ainsi que les cas suivants uniquement pour la frontière terrestre :

– déplacements d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence.
– déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un test ou examen de dépistage.

– Personnes vaccinées

Le site du gouvernement français indique que les personnes vaccinées pourront voyager sans test : deux semaines après la 2ème injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ; quatre semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Janssen/Johnson&Johnson) ; et deux semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (une seule injection nécessaire). Les voyageurs doivent pouvoir présenter un document attestant avoir reçu les doses.

Plus de précisions sur le site du gouvernement français à consulter ici.



Le port du masque est-il obligatoire en Espagne ?

Depuis le samedi 26 juin, le masque n’est plus obligatoire à l’extérieur en Espagne, sauf si la distance sociale de 1,5 mètre ne peut pas être respectée. Il est toutefois recommandé dans les zones les plus affectées par l’épidémie comme la Catalogne.

Le masque reste obligatoire en intérieur ou dans des espaces clos comme les transports en commun, les commerces ou encore les musées, dès l’âge de 6 ans.

Quelles sont les restrictions en vigueur pour les loisirs à Barcelone et en Catalogne ?

– Couvre-feu 

Le couvre-feu a été remis en vigueur dans 162 communes catalanes, dont Barcelone. Il est désormais interdit de circuler dans les rues de la ville entre 01h et 06h. La liste des communes sous couvre-feu est disponible ici.

La Generalitat annonce que le couvre-feu sera en vigueur jusqu’à nouvel ordre. La liste des communes pourra être corrigée selon l’incidence. Pour se déplacer pour un motif essentiel pendant les horaires de couvre-feu, il est possible de remplir le certificat auto-responsable téléchargeable ici.

Par ailleurs, la Generalitat a décrété la fermeture des restaurants, bars et autres lieux de vie dès 00h30. Il est aussi interdit de pique-niquer dans les rues, parcs et plages de Catalogne. Les réunions de plus de 10 personnes dans la sphère publique comme privée sont interdites.




Restauration

En Catalogne, les bars et restaurants peuvent ouvrir de 06 h 00 à 00 h 30.

– Commerces

Les commerces sont ouverts et ils peuvent accueillir des clients jusqu’à 70 % de leur capacité d’accueil habituelle en Catalogne.

– Théâtre, cinémas, musées et équipements sportifs

Les lieux culturels sont autorisés à accueillir du public de 06 h 00 à 00 h 30, tout comme les installations sportives. La Sagrada Família a notamment rouvert ses portes tous les jours.

– Boîtes de nuit

Les boîtes de nuit sont fermées en Catalogne, espaces intérieurs comme extérieurs, depuis le vendredi 9 juillet.

– Plages

Les plages sont ouvertes en Catalogne, mais elles peuvent fermer si le taux d’occupation atteint 100 %. La mairie de Barcelone a mis en place un système pour contrôler l’affluence sur les plages de la ville. Un site web permet de connaître l’occupation des plages en temps réel de 10 h 30 à 19 h 30. Pour le consulter, cliquez ici.

Il est interdit de fumer sur quatre plages : Sant Miquel, Somorrostro, Nova Icària et Nova Mar Bella.

Tous les détails sur les restrictions sur les plages sont réunis ici.



Tests PCR en Espagne et en France : les nouveautés de la semaine

Recommandé pour vous