Fermeture du Mercadillo rue Portaferrissa à Barcelone

Par Leslie Singla
gotic barcelone

Après 46 ans d’existence, les galeries El Mercadillo du quartier Gòtic ont définitivement baissé le rideau. Elles étaient connues pour leur bar El Jardí et leur statue représentant un chameau à l’entrée.

Samedi, les galeries El Mercadillo vivaient leur dernier jour d’ouverture. Situées dans le quartier Gòtic, au 17 rue Portaferrissa, elles avaient ouvert en 1975. Dans les années 80 – 90, El Mercadillo séduisait par sa modernité et son style inspiré de Camden Town à Londres. Des vêtements et accessoires variés étaient vendus. À Barcelone, le lieu faisait notamment parlé de lui pour son bar “caché”. Il fallait s’aventurer dans la galerie et monter les escaliers au fond pour arriver dans le bar El Jardí. Comme son nom l’indique, le patio aux allures de jardin offrait une pause bucolique au coeur de l’agitation du centre-ville.

Baisse chiffre d’affaires

Depuis la pandémie, El Mercadillo a progressivement décliné. Face au manque de touristes, les gérants ne pouvaient plus payer le loyer depuis plusieurs mois, à 15.000 euros mensuels confiait Artur Mijangos au journal El Periódico. Face à l’impossibilité de trouver un accord avec les propriétaires, les dettes se sont accumulées. Les responsables ont préféré fermer d’eux-mêmes les lieux, avant d’être expulsé.

Lors du dernier jour, quelques visiteurs ont même pris une photo avec l’emblématique chameau placé à l’entrée depuis plusieurs années.

Recommandé pour vous