Autoroute gratuite entre la France et la Catalogne : ce qui change

Par Rédaction Equinox
AUTOROUTE FRANCE CATALOGNE

A partir de ce mercredi 1er septembre, la portion d’autoroute qui relie Barcelone à la France devient gratuite. Voici le détail de tous les changements. 

La gratuité de l’AP-7 entre la frontière française et Barcelone devient aujourd’hui une réalité. Entre la barrière de péage de Montmeló et La Jonquera. il ne faudra plus payer. Cela concerne 150 kilomètres. Au sud, le tronçon de l’AP-7 reliant Tarragone à Barcelone est désormais sans péage. Situation identique pour l’autoroute AP-2 reliant Saragosse à El Vendrell, qui n’est plus payante à partir d’aujourd’hui. Par ailleurs, les voies rapide  C-32 et la C-33, entre Barcelone et Lloret de Mar et entre Barcelone et Montmeló, deviennent également gratuites.

Ce sont en tout 477 kilomètres d’autoroutes catalanes qui voient leurs péages disparaître.  Une économie annuelle de 515 millions d’euros concernant un total de 13 millions de déplacements.

Les autoroutes qui restent payantes

En Espagne, les autoroutes dont les concessions s’achèvent entre 2018 et 2021 deviennent gratuites au terme de leur contrat. En revanche, celles qui sont gérées par le gouvernement de Catalogne, dont les concessions sont valides jusqu’en 2039, restent pour le moment payantes.  Il s’agit de du Túnel del Cadí (Lleida) et de la voie rapide entre Sant-Cugat et Manresa dans la grande couronne de Barcelone.

Les péages résistent également sur les routes C-16 reliant le tronçon Castelldefels à El Vendrell et le tunnel de Vallvidrera sur la C-32. Un total de 120 kilomètres seront donc toujours payants en Catalogne.

Des mesures de sécurité à respecter

Pour retirer physiquement les péages, il faudra 6 mois de travaux. Durant cette période, la Generalitat a limité la vitesse de circulation à 30 km/h à proximité des anciennes barrières.

Le revers de la médaille

Si les automobilistes sont ravis de cette annonce, la mesure causera du tort à l’environnement. Le gouvernement de Catalogne estime que la circulation augmentera de 37% sur les autoroutes gratuites. Par ailleurs, la Generalitat avertit qu’avec la hausse de la circulation, il faudra augmenter le budget d’entretien des autoroutes.

Les grands perdants de l’affaire sont les employés du groupe Albertis qui détenait jusqu’ici la concession de l’AP-2 et AP-7. Environ 800 postes de travail sont supprimés.

Recommandé pour vous