La mode du gaz hilarant importée à Barcelone par des Français

Par Rédaction Equinox
Publié le Mis à jour le
gaz hilarant Barcelone

Inhaler du gaz hilarant pour se retrouver dans un état d’euphorie : une nouvelle “mode” arrive à Barcelone. La technique, peu utilisée dans la capitale catalane, est importée par les touristes français.

Selon la police municipale de Barcelone, une augmentation de la consommation de ce gaz a été détectée dans la ville. “De manière résiduelle”, insiste la Guàrdia Urbana. La technique est employée presque exclusivement par les touristes français selon la police barcelonaise.

La consommation de ce type de gaz a été détectée principalement sur les plages et dans les zones  touristiques. Ce jeudi 2 septembre, la Guàrdia Urbana a arrêté un Français qui venait d’acheter deux bouteilles de protoxyde d’azote. L’individu, qui se trouvait dans la zone de la Barceloneta, se déplaçait avec des ballons et des gonfleurs pour inhaler le gaz dans son véhicule.

Un produit dangereux

Véritable mode en France depuis 2019, le gaz hilarant est souvent perçu comme inoffensif par les plus jeunes. Dans un rapport publié en juillet 2020, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail s’alertait d’une augmentation de la consommation chez les moins de 25 ans en France et insistait sur l’urgence d’informer sur les dangers de cette drogue détournée.

Lorsque le gaz atteint le cerveau, il agit comme un dépresseur du système nerveux central. Ainsi, il produit une sensation de détente, d’évasion et de changements dans la perception du temps. Parmi les symptômes, le plus fréquent est une crise de rire incontrôlable. L’inhalation peut provoquer des vomissements, inflammations et brûlures des voies respiratoires ainsi qu’une sensation d’engourdissement dans le corps. En grande quantité, le gaz hilarant peut également entraîner la mort par suffocation.

Recommandé pour vous