Le Covid en voie de disparition en Espagne

Par Camélia Balistrou
Publié le Mis à jour le
Coronavirus Espagne

L’Espagne enregistre la plus faible incidence du Covid depuis un an avec 91 cas pour 100.000 habitants recensés hier. La cinquième vague se résorbe et le ministère de la Santé recommande de désamorcer « progressivement » les mesures sanitaires. 

C’est officiel, la cinquième vague de Covid en Espagne n’est plus. Hier, les données du ministère de la Santé ont dénombré 91 cas positifs au Covid pour 100.000 habitants. Des chiffres encourageants qui découlent directement d’une campagne vaccinale réussie, avec 75 % de la population ibérique ayant reçu la totalité du schéma vaccinal.

Selon les prévisions du ministère, l’incidence pourrait continuer à baisser et atteindre, dès la semaine prochaine, 50 cas pour 100.000 habitants. L’expression « la lumière au bout du tunnel » n’a jamais été aussi appropriée, et pour cause, les diverses régions espagnoles travaillent sur un assouplissement des mesures pour retrouver la fameuse « vie d’avant Covid ». 

Retrait progressif des restrictions

Une grande partie des communautés autonomes ont déjà annoncé la fin de certaines restrictions. Par exemple, lundi prochain, Madrid et les îles Canaries mettront fin aux mesures visant à réguler la capacité d’accueil des lieux culturels ainsi que leurs horaires d’ouverture, mais aussi de rouvrir les lieux de la vie nocturne. Certaines régions ont même déjà assoupli ces restrictions cette semaine comme les Asturies, la Cantabrie, l’Aragon ou la Castille-et-León.

CovidLa Catalogne et la région de Valence annoncent elles aussi un allègement des mesures sanitaires conformément à la nouvelle situation épidémiologique. Toutefois, le port du masque dans les lieux clos et la distance sociale de 1,5 mètre seront maintenus, comme l’a recommandé la ministre de la Santé espagnole, Carolina Darias :« Il serait souhaitable d’assouplir les mesures de manière progressive et graduelle. »

Éviter de nouvelles vagues

Le gouvernement de la péninsule ibérique souhaite éviter de reproduire un « Freedom Day », à l’instar du Royaume-Uni. À cette occasion, le pays britannique s’était affranchi du jour au lendemain de toutes les mesures sanitaires pour célébrer l’accalmie de la pandémie. Ce relâchement avait entraîné un regain épidémique.

Pour éviter de potentielles concentrations d’individus et une nouvelle vague, comme à la fin de l’état d’urgence, l’Espagne opte pour un retrait graduel des restrictions. Désormais, le ministère de la Santé travaille sur de nouveaux indicateurs pour évaluer efficacement le risque de contamination, cette fois-ci, ancré dans un contexte de vaccination massive de la population.

Recommandé pour vous

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les désactiver si vous le souhaitez. Accepter

Politique de privacité